Vendredi 19 août 5 19 /08 /Août 02:50

 

Il pleut...

 

rain1

 

 

Il pleut, et cette photo me laisse absolument rêveuse, me trouble profondément, me fascine. Je pourrais la regarder sans jamais me lasser. Tout est beau, suggestif à souhait. La tension érotique et cette fougue me captivent. Un tourbillon d'animalité, de désir.
Peut-être parce que faire l'amour sous la pluie reste un fantasme inassouvi. C'est pourtant assez simple, dans le fond... mais ça fait des années que j'y pense.



Il y a trois ans, j'avais reçu ces mots :

 

« Tes cheveux ruisselants... Ton t-shirt mouillé révélant tes seins par transparence...
Tes fesses nues glissant sur la tôle mouillée... Tes cuisses serrées autour de ma taille...

Et cette sensation de "trempés pour trempés, autant en profiter à fond", la chaleur
de nos corps dans la tempête, tourmente de sens et d'eau, personne d'autre
n'osant pointer son nez dehors, juste nous deux, insouciants du climat... »

 

J'avais eu des soucis de voiture, sous un déluge de printemps. Et "il" avait imaginé...
Sans le savoir, l'homme qui m'avait écrit ces lignes avait rejoint mon fantasme encore flou, y rajoutant des notes personnelles et plutôt précises. Nous n'avons jamais concrétisé ce scénario, c'est bien dommage. Sûrement a-t-il, de son côté, oublié ce qu'il m'avait évoqué en quelques mots.

 


rainkissMoi, je n'ai rien effacé. J'ai toujours envie de "le faire" sous la pluie. Capot de voiture, ou pas. Pas pour s'exhiber, non, mais pour oublier le qu'en dira-t-on et le monde entier. De toutes façons, nous serions seuls... S'accrocher l'un à l'autre, s'aimer dans la tempête.

 

L'idée d'une situation inhabituelle m'électrise. S'abandonner au plaisir. Etre glissante, et malgré celà, maintenue par des mains viriles.Vivre le contraste entre la chaleur des corps et la fraîcheur de l'eau. Ne plus savoir d'où viennent les frissons. Etre doucement caressée par les gouttes, presque chatouillée par celles qui roulent entre mes seins, ou au contraire mélanger pression de l'orage et contact ferme de l'homme. Boire la pluie à ses lèvres, lécher sa peau. Dessiner du bout des doigts, sur son corps, et apprendre à connaître cette sensation nouvelle. Redécouvrir le toucher, avec nos vêtements mouillés, collés à son ventre, à mes fesses. Le manger des yeux, profiter de la transparence des tissus, deviner ses muscles, ses courbes. Le laisser profiter de ma chair de poule, du bout de mes seins qui pointent.

Y a-t-il un côté symbolique ? Je ne sais pas. L'eau qui nettoie tout, qui dilue, qui purifie...
Il y a aussi le son, le rythme, la douceur du vent, la légèreté de la musique... pour aller avec nos soupirs. Les oiseaux qui se taisent, et les hommes qui disparaissent. Il y a aussi les parfums, celui de nos corps, celui de la pluie, des arbres, de l'herbe, de la terre.

eau

 

Je me souviens du regard captivé d'un jeune homme, il y a quelques mois, sous un orage d'été, qui m'avait intimidée et charmée.  À la fois amusé, touché, troublé, je crois, de me découvrir autrement, cheveux ruisselants, jeans collés à la peau, souriante malgré la forte averse. Je n'étais plus la maman discrète, bien habillée, bien coiffée. Juste ces yeux, un désir subtil, et l'eau pour rafraîchir cette chaude fin d'après-midi... Un peu de vie, sans conséquences.

 

 

* * *


 

L'eau s'insinue partout.
J'ai toujours trouvé un côté très esthétique à cet élément. Longtemps, j'ai voulu faire des photos, avec des gouttes (vous pouvez en retrouver quelques-unes ICI). Maintenant, j'aimerais faire la version masculine, mais "mon" modèle n'acceptera certainement jamais. Je me contente donc de regarder ses épaules parsemées de gouttelettes, ou son dos et sa nuque, où l'eau et la mousse dévalent, quand il se lave.
J'aime aussi jouer avec les reflets, en photo (érotique, ou pas).



Quelques scènes, au cinéma, me restent en mémoire, comme ce baiser dans «Australia», beau, romantique, ou comme celui de «Match Point», plus torride.

 


rainaustralia
                                                                                          À voir en couleur, aussi, pour la robe magnifique.
                                                                                                     J'aurais aimé un extrait du film.



 

 

 

 

                          Dans un tout autre genre...
... un film pornographique. «Faith, in the garden of shadows - book 2». Pas d'extrait ;) désolée. Le film vaut ce qu'il vaut, est sûrement très américain, très "propre" et professionnel, mais il présente un effort esthétique certain. L'élément aquatique est présent dans plusieurs scènes : jets d'eau, piscine (jour ou nuit), jeux de reflets, d'ombres, de lumières, cadrages originaux incluant l'eau.
Voici quelques images. Bon bien sûr, je n'ai pas pris le plus porno des scènes ! 

 

faith1     faith2     faith3
Non, tout le film n'est pas penché... du moins, je ne crois pas ? ;)

 

* * *

Quelques derniers mots, en conclusion...
Je vis toujours avec l'homme qui a dû oublier ce qu'il m'avait écrit. Qui sait... un jour, peut-être ? En attendant, je vais m'entraîner à faire des claquettes en chantant sous la pluie. J'aime beaucoup, la vitalité, le bonheur, le plaisir, de cette scène.



Publié dans : Instants désirs - ~ Découvrir les 10 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Retour à l'accueil

Commentaires

Les gouttes d'eau froide sur la peau nue. C'est électrisant, j'ai adoré. Avez vous vu Marina Hands, courir nue sous la pluie, en bottes, dans l'amant de lady Chatterley. C'est la scène érotique que je préfère...
commentaire n° :1 posté par : lou-ève le: 19/08/2011 à 09h10

Merci de me rappeler ce film. :)
Je l'avais sur mon ancien PC, dans le but de le regarder... pas eu le temps, puis je l'ai oublié. Je vais tâcher de réparer cette erreur au plus vite !

réponse de : Ombres & Caresses le: 19/08/2011 à 18h27
Ha oui, faire l'amour sous la pluie, un fantasme également, et faire des photos sous la pluie, une idée de scenario amusante (pas que pour le nu) que je compte bien mettre en oeuvre prochainement ayant acquis ce printemps un sac étanche :)
Pour la photo la pluie est intéressante car elle crée un personnage de plus, avec sa vie, son mouvement, son degré d'émotion...
En ce qui concerne le coté charnel de la chose, je pense que la pluie crée comme un cocon intime qui enveloppe les deux protagonistes dans un milieu a priori hostile... Très cérébral tout ça, mais l'intensité érotique n'étant pas la même sous la douche, il faut bien y voir autre chose que la seule intervention de l'eau, non?
commentaire n° :2 posté par : photaphil le: 19/08/2011 à 10h02

J'ai fait de belles photos sous la pluie (non érotiques). Des villes, la nuit, lumières et reflets dans les flaques... à Noël, une fois, aussi, avec tous ces éclairages... mais voilà, il faut trouver des abris ! :)

 

En effet, l'intensité n'est pas la même sous la douche. ;)
Peut-être en extérieur, nous sentons-nous plus petits, plus vulnérables, et pourtant, en effet, dans notre bulle, malgré les risques ?

réponse de : Ombres & Caresses le: 19/08/2011 à 18h30
Aller nu, c'est renouer je suppose avec ce qu'il y a de plus simple dans notre nature. Mais sous la pluie ou sous l'orage, et y faire l'amour qui plus est, c'est sans doute une façon de poser ce désir comme une revendication (oser se mouiller, au sens propre et au sens figué !) et comme un renoncement à tout ce qui nous entrave ou nous encombre... Fantasme et tentation partagés par beaucoup !
commentaire n° :3 posté par : L'Eronaute le: 19/08/2011 à 11h23

Joli clin d'oeil à "oser se mouiller", en effet... :)

réponse de : Ombres & Caresses le: 19/08/2011 à 19h50
J'aime la pluie et le contact de ses gouttes sur mon visage, c'est pourquoi je n'utilise jamais de parapluie !
Une étreinte sous la pluie... Je l'ai esperée dernièrement en priant l'arrivée de l'orage, car toutes les conditions étaient réunies pour vivre ce fantasme !
Mais la pluie n'est pas venue...
Il demeure la douche qui peut offrir de belles sensations, surtout si elle est suffisamment grande pour pouvoir s'y allonger !
Souvenir, souvenir... ;)
Baisers O&C
commentaire n° :4 posté par : Philo le: 19/08/2011 à 11h44

Je déteste les parapluies. Je préfère être mouillée...  il doit y avoir une signification
seconde à ça. Hum.

Et puis les belles plantes, il faut les arroser ! ;)

réponse de : Ombres & Caresses le: 19/08/2011 à 19h51
Bien plaisant ce que vous avait écrit votre compagnon
commentaire n° :5 posté par : juju051 le: 19/08/2011 à 15h44

Oui... des jolis mots, il m'en a écrit, des doux, émouvants, comme d'autres nettement plus animaux et électrisants.
Il est juste dommage que j'en sois à aller les relire, nostalgique que tout ça soit parti...

 

Emue l'autre jour, aussi, de re tomber sur d'anciens sms, des "je t'aime", des "je te veux"
et autres "tu auras ma peau". (en réponse à "je veux l'odeur de ta peau"...)
Maintenant, il ne répond tout simplement plus (alors, j'ai arrêté).

réponse de : Ombres & Caresses le: 19/08/2011 à 19h55
Je n'avais jamaus pensé à un tel fantasme .Mais finalement, c'est vrai que dans l'idée, c'est assez "troublant" .
commentaire n° :6 posté par : french onion le: 20/08/2011 à 10h41

Une autre façon de voir (et de finalement aimer) la pluie... ;)

 

 

Tiens, j'édite :

ton message était le 600ième commentaire du blog ! :)

réponse de : Ombres & Caresses le: 20/08/2011 à 20h53
j adore trop excellent
commentaire n° :7 posté par : les.godasses le: 21/08/2011 à 20h50

Merci !
(et bienvenue, je crois bien...) :)

réponse de : Ombres & Caresses le: 22/08/2011 à 03h04
Bonjour
Nous sommes nombreuses ( et nombreux aussi)à avoir ce fantasme récurrent ... L'eau: élément vital, nourricier qui évoque autant l'apesanteur liquide du cocon amniotique que le déluge qui emporte tout sur son passage...
Une fluidité dans laquelle chacun(e) se reconnaît peu ou prou et qui invite à l'abandon dans cette forme de régression animale et primale comme une communion avec la nature et tous nos sens au diapason de cette dernière.
En lisant tes mots, j'ai eu aussi la même vision de la scène cinématographique dans "l'Amant de Lady Chatterley.. Une scène qui me touche et dans laquelle je pourrais me " vautrer" avec la même indicible volupté.
J'espère de tout coeur que tu vas pouvoir réaliser ce fantasme avec l'homme aimé...
J'ai fait plusieurs fois l'amour avec l'homme que j'aime parmi les éléments déchaînés ( et l'orage ce qui n'est pas très prudent au demeurant ...)c'est chaque fois une explosion de sensations, une vraie communion païenne et ce plaisir indicible de s'unir aussi à la terre, à la pluie... Peut être des réminiscences de la vie sauvage, celle qui pulse; qui gronde, qui se révolte et qui trouve un écho instinctif au plus profond de l'intime qui s'ouvre alors à d'autres dimensions que nous portons aussi au fond de nous.
PS je Viens de lire ton autoportrait et je me reconnais en grande partie dans tes goûts et ta sensibilité... Voilà certainement l'une des raisons ( entre autres) pour lesquelles j'ai lu ton beau texte comme on s'abreuve à la source.
Tendres pensées
A bientôt !
Elise
commentaire n° :8 posté par : Elise et Marc le: 22/08/2011 à 22h36

L'apesanteur aquatique est quelque chose qui m'a toujours attirée, c'est vrai...

Quant à être prudent, pour réaliser certains fantasmes, ce n'est pas toujours le cas, c'est vrai... mais parfois, il faut tenter le diable. ;)

 

Merci pour ce message, et ces compliments. Je n'en mérite pas tant, sincèrement. Mais merci. :)

réponse de : Ombres & Caresses le: 23/08/2011 à 20h42
La pluie nous procure ce sentiment de braver un interdit supplémentaire. Ne courbons-nous pas la tête lorsqu'il pleut ? Ne devons-nous pas nous vêtir pour nous protéger et non nous dénuder ? Et puis, juste après la voluptueuse caresse de la pluie, nous avons la promesse d'un bon chocolat chaud, au chaud, sous la couette... Que du bonheur donc!
Bises. Zeus
commentaire n° :9 posté par : Zeus le: 24/08/2011 à 20h07

En effet, perspective de chocolat chaud et de cocooning = que du bonheur ! :)

réponse de : Ombres & Caresses le: 27/08/2011 à 00h44
Fantasme partagé, chaleur des corps sous une pluie d'été : http://drawingwithmyfrienddick.blogspot.fr/2016/07/sorftcore-dansons-sous-la-pluie.html
commentaire n° :10 posté par : Emile Karl le: 04/07/2016 à 12h03

Nuit Frissons

  • Femme
  • 40 ans, divorcée. Avec l'envie de découvrir toujours plus. À la recherche d'émotions, de complicité et de douceur. Aime la photo ; s'enrichir au contact des autres ; écrire, aussi, trouver les mots pour révéler les sentiments.
  • photo femme homme jeux tendresse

Tous mes murmures

   

© http://ombres-et-caresses.erog.fr | 2010-2012 |
| Tous droits réservés |

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software

 

qr code1b


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

¤ Liste complète des articles ¤

° Mes mots mis à l'index °

¤ Flux RSS du blog ¤


° Pour me contacter ou me "suivre" °
 

 

 

Tout a commencé en juillet 2010... L'ombre et les caresses se sont presque imposées. Venues naturellement, avec le désir de confier ces pensées légères, sensuelles, ces souvenirs, doutes ou questions.

 

Quant aux photos, les miennes sont "estampillées" des mots Ombres et Caresses.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Il y a actuellement  3  personne(s)
sur  OmbreS  &  CaresseS ...

 

 


  Mes Publications 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

entre ses cordes

 

dix sapin

 

florilegeGratuit !

 

Notes (in)connues

Douceur émoi :  pensées diverses... & moi.

 Instants désirs :  en solo... Envies, rêves, fantasmes.

Duo de caresses :  en couple.

 Ombres libertines :  voire plus...  

Bulles de liberté :  heures légères et autres hommes.

 Frissons :  photos, auto-portraits. 

En quelques mots :  pensées, émotions, sur le vif.

Souvenirs, petites choses :  souvenirs, bonheurs.

Murmures & plumes :  récits et lectures.

 

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software


 

 

chaine2

 

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Suivez-moi sur Hellocoton

Follow on Bloglovin

 


 En Cascade... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

   

 

 Desseins dessinés 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

      (x)  Mettre le design du blog à jour.
      (x)   Trier les futures photos à mettre ici.
      (  )  Ecrire de "vrais" récits.

      (x)  Dormir tout contre lui.
      (  )  Faire des photos sur le bondage.
      (  )  Faire des photos au chocolat...
      (  )  Lire tous ces livres pour adultes. ;)
      (x)  Finir "Des désirs et des Hommes".
      (  )  Terminer l'article sur la domination.
      (x)  Faire des photos ombres & bougies.
      (x)  Tenter la cire... à deux. 
      (  )  M'occuper de moi, encore.
      (x)  Tester une séance de shiatsu.
      (x)  Faire l'amour !
 
                                                                 
 To do list


 

av bw011

Quel jour ?

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Doux Nuage

 
~ Ombres & Caresses ~  

 

Dévoiler Caresses Doucement Attirance Souffle Ombres Partager Goûter Désirs Homme Frôler Passion  Bander Lumière Murmures  Parfum Ventre Chaud  Prendre Aimer Rêver Mains Embrasser Hésitations Crépuscule Envies... 
J'aime ces mots.

 

liv biblio sosmall~ Pour rester en contact ~

 


  Un peu de moi... mes
 caresses, mes ombres
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

J'aime... ma fille, les chats et leurs ronronnements, le chocolat, la sensualité, la lingerie, m'habiller en noir, l'animalité, les fellations :p être attachée, les morsures amoureuses, la complicité, les caresses, les massages... la photo, la musique qui me fait pleurer, la musique dans ma bulle, écouter jouer mon musicien, regarder un bon film... les bougies (pas que pour la cire) et les luminosités douces, la Bretagne, les Alpes, les cascades, les ruisseaux, la mer et l'Océan, le bruit des vagues... les mains masculines, respirer au creux du cou d'un homme, dormir contre mon amant, embrasser sa peau... l'innocence des bébés, les sourires, les freesias, les flocons de neige et le silence feutré qui va avec... le parfum de l'air après la pluie, l'odeur du café au lait et du pain grillé... les fraises.

Je n'aime pas... le mépris, la violence, l'égoïsme, l'ingratitude, l'irresponsabilité, le manque de maturité, la mauvaise foi, la vulgarité... les dentistes, les serpents, le foie de veau, les parapluies, les cheveux électriques, le bordel, les mimes, les clowns... me lever tôt, qu'on juge ma timidité, les chiens qui ne se lassent jamais d'aboyer... vivre dans l'ignorance.

 


 

ll
 visiteurs uniques depuis les premiers chuchotements..   

 



 

Suivez-moi sur Hellocoton



 

 Sensations Plumes... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

"Le diable n'est pas autre chose que l'incarnation des pulsions anales érotiques refoulées."

 Sigmund Freud.

 

"L'érotisme, c'est quand on le fait, le porno, c'est quand on le regarde."
 Yvan Audouard.

 

"L'innocence est quelque chose de très érotique."
  Armistead Maupin. 

 

 "Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste..." 
 Elaine Sherman.

 

"La voix de la mer parle à l'âme. Le contact de la mer est sensuel, et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte."
  Kate Chopin

 

 

twit  

En musique...

A la recherche de...

Tourner les pages

... et lire

Bibliotheque


qr code2
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés