Mardi 22 mai 2012 2 22 /05 /Mai /2012 03:55

 

lacage1
Le lien ? Je pourrais répondre : mon nom de plume.

Mon nom de plume. Ça me fait tout bizarre, d'écrire ça. J'ai l'impression de faire ma prétentieuse, alors que ce n'est pas le cas du tout ! Ça m'amuse, aussi. Je prends ça comme un jeu. C'est une autre "moi". Une facette que je rajoute à celle que je suis, qui se balade au milieu des mots, des livres. Celle-là, elle écrit, quitte à devenir plus "publique" (mais pas trop quand même)...

Mais pour l'instant, ne comptez pas sur moi pour vous donner le nom noir sur blanc (enfin, je suis plus dans les tons de rose, mauve, prune...), ça serait trop facile !

Non, la vérité, c'est que ce pseudo-là sera connu de certains de mes proches (dont mon homme), et je ne veux pas qu'ils fassent le lien directement avec ce blog. Je souhaite qu'Ombres & Caresses reste encore ma bulle, mon chez-moi, mon jardin secret (même si ce n'est pas vraiment ça...), un endroit où je puisse m'exprimer librement surtout, sur tout ce qui me tient à coeur. Sans jugements. Où je puisse encore poser mes doutes, mes questions, sans devoir me justifier. J'assume ce que j'écris, mais je veux être tranquille. Cette idée d'auto-censure me déplait fortement.

Alors, jouons.

Je vais commencer par vous dire que j'ai participé à un concours, organisé par le site Ne Plaisir... que les trois initiales de mon pseudonyme forment le son « X » (le pourquoi de ce nom étrange - le prénom, c'est parce que je le trouvais joli)... et que je suis la participante numéro 19 (là, je vous aide) !

Il ne vous reste plus qu'à aller lire ma petite nouvelle dans cette rubrique.

Ensuite, je vous demanderai de ne pas (ici ou ailleurs) associer les deux noms O&C et « X »...
(Si vous le faites ici, je pourrai vous punir, attention !) (Je plaisante.) Je sais, un jour, ça se fera... mais le plus tard sera le mieux (non, pas vous punir. Voyons !).

 

* * *

Le thème du texte (en prose) devait évoquer la lingerie ou un livre. Texte court (je réalise d'ailleurs que plus je dois faire court, plus le travail est difficile, selon le message que je souhaite faire passer), une page de format A4. À gagner, des produits de la marque Shunga (tentants, pour des moments à deux) et les e-books des Editions Leroy...

J'ai hésité à participer, car j'avais un autre projet en cours, puis j'ai décidé de jouer le jeu. J'avais un thème en tête (déjà abordé ici), que je voulais "romancer" et développer : les différents états d'esprit féminins et les messages communiqués, selon la couleur de la lingerie...

L'idée était d'en faire une petite histoire, pas juste une scène sans rien autour, alors je me suis lancée un petit défi personnel : arriver, en une seule page, à raconter le pourquoi, le comment, et voir une évolution dans les personnages, une progression dans la narration, au fil du temps.
Au début, mon récit était dans l'ordre chronologique : il débutait avec le message, puis le jeu suivait. Mais je trouvais ça plat, j'ai donc supprimé le premier tiers du texte à peu près, et recommencé, en alternant présent, passé et à nouveau présent (cette fois, tourné vers l'avenir)... il y a un changement dans le rapport entre ces deux personnes (moins amants mais plus amoureux) grâce au jeu, et ce "défi des couleurs" en lui-même suit une sorte de "logique" : de plus en plus osé, puis orienté vers les confidences. Confidences qui provoquent donc ce désir d'aller plus loin dans la relation.

Ensuite, j'ai tenté d'axer sur les couleurs, des sous-vêtements mais aussi de l'environnement : on passe de la nuit au jour, avec différentes teintes de plus en plus chaudes et lumineuses, en parallèle avec la relation de ce "couple"...

 

* * *

Petite anecdote : dans ma traque des répétitions, je me suis trouvée confrontée à un problème que j'ai eu du mal à régler. J'avais deux fois le mot "complice" dans le même paragraphe. Les chamallows étaient "complices de nos jeux" ; j'aimais bien cette idée, montrant qu'ils avaient réellement "participé" à l'échange. Mais je devais enlever "complices". Et chaque nouveau mot trouvé m'amusait, mais ne correspondait pas à ce que je voulais !
Témoins ? Mais, elles n'ont pas d'yeux, ces guimauves ! Victimes ? J'aimais bien l'idée, vu qu'ils / elles finissaient mangé(e)s... mais ça avait quelque chose de cruel et j'imaginais une petite scène de crime chamallowesque...
Partenaires ? Bof, non... Compagnons ? Pfff... J'ai finalement gardé ce terme-ci, et ai supprimé l'autre, quelques lignes plus haut.

 

* * *

lingeryCe que je retiendrai de cette expérience, c'est la réaction de mon homme. Je lui ai demandé si ça l'intéressait de lire un petit texte que j'avais écrit. Il m'a répondu "oh oui !", ce qui m'a agréablement étonnée, étant donné que le précédent récit que je lui avais soumis avait attendu un mois avant d'être lu ! Et je n'avais eu qu'un vague commentaire en retour.
Je lui ai donc donné ma "nouvelle", et... pas de réaction. Déception (encore). Je ne suis pas de celles qui peuvent affirmer que leur homme est leur plus grand fan. Un jour, il m'avait même souligné qu'il n'écrivait pas pour moi (soit), donc, je ne devais pas le faire pour lui, je ne devais pas attendre après son avis ! Je n'écris pas "juste pour lui", mais j'aimerais partager quelque chose, car c'est une passion commune, que nous pourrions vivre ensemble, parfois, et pas juste en solo.
Finalement, très tard le soir, il m'a parlé, et de ses mots, j'ai retenu qu'il avait saisi et apprécié ce que je désirais faire passer : une histoire réellement liée à la lingerie, avec une vraie progression. Il a souligné l'originalité, et m'a dit que c'était bien écrit. Il s'est surtout intéressé à ce que je faisais. Alors, rien que pour ça, ça valait le coup !

J'ai conscience que mon texte comporte sûrement des maladresses, et ce n'est peut-être pas ce que recherche le jury, je ne sais pas... mais de manière assez égoïste, je suis contente d'être arrivée à écrire ce que j'imaginais, d'être allée au bout, d'avoir envoyé, et d'avoir pu parler avec mon homme...
Par moments, je me dis que mon petit récit n'est pas à la hauteur de certains, mais ce n'est certainement pas le plus important... et parfois, je me dis que j'ai une chance, qui sait ? Pas pour l'appât du gain, non, mais plutôt pour m'aider à réaliser qu'écrire en vaut la peine.


 

Et encore un grand merci à Marie Godard pour son commentaire sur le site ; ce sont
des mots qui réchauffent et donnent envie de travailler encore son écriture. :)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 8 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Retour à l'accueil

Nuit Frissons

  • Femme
  • 40 ans, divorcée. Avec l'envie de découvrir toujours plus. À la recherche d'émotions, de complicité et de douceur. Aime la photo ; s'enrichir au contact des autres ; écrire, aussi, trouver les mots pour révéler les sentiments.
  • photo femme homme jeux tendresse

Tous mes murmures

   

© http://ombres-et-caresses.erog.fr | 2010-2012 |
| Tous droits réservés |

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software

 

qr code1b


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

¤ Liste complète des articles ¤

° Mes mots mis à l'index °

¤ Flux RSS du blog ¤


° Pour me contacter ou me "suivre" °
 

 

 

Tout a commencé en juillet 2010... L'ombre et les caresses se sont presque imposées. Venues naturellement, avec le désir de confier ces pensées légères, sensuelles, ces souvenirs, doutes ou questions.

 

Quant aux photos, les miennes sont "estampillées" des mots Ombres et Caresses.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Il y a actuellement  3  personne(s)
sur  OmbreS  &  CaresseS ...

 

 


  Mes Publications 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

entre ses cordes

 

dix sapin

 

florilegeGratuit !

 

Notes (in)connues

Douceur émoi :  pensées diverses... & moi.

 Instants désirs :  en solo... Envies, rêves, fantasmes.

Duo de caresses :  en couple.

 Ombres libertines :  voire plus...  

Bulles de liberté :  heures légères et autres hommes.

 Frissons :  photos, auto-portraits. 

En quelques mots :  pensées, émotions, sur le vif.

Souvenirs, petites choses :  souvenirs, bonheurs.

Murmures & plumes :  récits et lectures.

 

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software


 

 

chaine2

 

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Suivez-moi sur Hellocoton

Follow on Bloglovin

 


 En Cascade... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

   

 

 Desseins dessinés 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

      (x)  Mettre le design du blog à jour.
      (x)   Trier les futures photos à mettre ici.
      (  )  Ecrire de "vrais" récits.

      (x)  Dormir tout contre lui.
      (  )  Faire des photos sur le bondage.
      (  )  Faire des photos au chocolat...
      (  )  Lire tous ces livres pour adultes. ;)
      (x)  Finir "Des désirs et des Hommes".
      (  )  Terminer l'article sur la domination.
      (x)  Faire des photos ombres & bougies.
      (x)  Tenter la cire... à deux. 
      (  )  M'occuper de moi, encore.
      (x)  Tester une séance de shiatsu.
      (x)  Faire l'amour !
 
                                                                 
 To do list


 

av bw011

Quel jour ?

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>

Doux Nuage

 
~ Ombres & Caresses ~  

 

Dévoiler Caresses Doucement Attirance Souffle Ombres Partager Goûter Désirs Homme Frôler Passion  Bander Lumière Murmures  Parfum Ventre Chaud  Prendre Aimer Rêver Mains Embrasser Hésitations Crépuscule Envies... 
J'aime ces mots.

 

liv biblio sosmall~ Pour rester en contact ~

 


  Un peu de moi... mes
 caresses, mes ombres
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

J'aime... ma fille, les chats et leurs ronronnements, le chocolat, la sensualité, la lingerie, m'habiller en noir, l'animalité, les fellations :p être attachée, les morsures amoureuses, la complicité, les caresses, les massages... la photo, la musique qui me fait pleurer, la musique dans ma bulle, écouter jouer mon musicien, regarder un bon film... les bougies (pas que pour la cire) et les luminosités douces, la Bretagne, les Alpes, les cascades, les ruisseaux, la mer et l'Océan, le bruit des vagues... les mains masculines, respirer au creux du cou d'un homme, dormir contre mon amant, embrasser sa peau... l'innocence des bébés, les sourires, les freesias, les flocons de neige et le silence feutré qui va avec... le parfum de l'air après la pluie, l'odeur du café au lait et du pain grillé... les fraises.

Je n'aime pas... le mépris, la violence, l'égoïsme, l'ingratitude, l'irresponsabilité, le manque de maturité, la mauvaise foi, la vulgarité... les dentistes, les serpents, le foie de veau, les parapluies, les cheveux électriques, le bordel, les mimes, les clowns... me lever tôt, qu'on juge ma timidité, les chiens qui ne se lassent jamais d'aboyer... vivre dans l'ignorance.

 


 

ll
 visiteurs uniques depuis les premiers chuchotements..   

 



 

Suivez-moi sur Hellocoton



 

 Sensations Plumes... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

"Le diable n'est pas autre chose que l'incarnation des pulsions anales érotiques refoulées."

 Sigmund Freud.

 

"L'érotisme, c'est quand on le fait, le porno, c'est quand on le regarde."
 Yvan Audouard.

 

"L'innocence est quelque chose de très érotique."
  Armistead Maupin. 

 

 "Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste..." 
 Elaine Sherman.

 

"La voix de la mer parle à l'âme. Le contact de la mer est sensuel, et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte."
  Kate Chopin

 

 

twit  

En musique...

A la recherche de...

Tourner les pages

... et lire

Bibliotheque


qr code2
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés