Samedi 19 février 6 19 /02 /Fév 02:43

 

Jeu de mots facile, j'en conviens.
Par contre, saviez-vous qu'une pipe peut aussi être culottée, teintée par l'usage ? Je viens de l'apprendre.

 

 

En l'espace de quelques jours, j'ai lu deux messages, qui ne m'étaient pas spécifiquement adressés (et pour cause)...

 

IMGP3164boc- Le premier, d'un lecteur (je présume) discret, inscrit sur Facebook. Peut-être se reconnaîtra-t-il. ;) Il souhaitait "vivre éternellement auprès de femmes sans culotte".

- Le second, sur un site en faveur du "no culotte". Mettre une culotte relèverait de la provocation, car on en voit la trace sous les pantalons, voire le haut dans le dos, avec les jeans taille basse, par exemple (création du démon, pour sûr).


C'est certain, un homme trouvera moins évocatrice l'attitude d'une femme croisée dans la rue, quand il comprendra qu'elle ne porte rien dessous, ou en apercevant le sillon fessier de la dame, dévoilé par un pantalon facétieux ! ... Si des femmes trouvent ça vulgaire ? Elles ont été conditionnées, c'est simple. Puis je ne comprends rien aux hommes. C'est dit.

 

J'avoue, j'ai hésité entre le rire, la moquerie (c'est mal), ou l'énervement de tant de mauvaise foi. Je peux comprendre l'attrait pour cette pratique, mais pas pour ces arguments douteux.  Disgracieux, un élastique qui se voit, je veux bien. Excitant bassement l'homme, j'en doute ! (Mais je ne comprends rien aux hommes. Je sais.)

 

J'en ai donc judicieusement déduit que "mon" lecteur discret, était en fait un homme très prude, rejetant la vulgarité et les tentatives aguichantes. Pourtant, son pseudo laissait assez clairement supposer une addiction aux joies du sexe.
Je suis perdue... ;)

 

~ ~ ~ ° ~ ~ ~

 

Moi, je suis une fille très culottée. 

 

Sans dessous, d'accord, mais au gré des folies passagères, pour se retrouver sens dessus dessous. Pas par habitude.
Pour surprendre, voir l'étonnement et la malice dans le regard de l'homme, quand il réalise.
Par jeu, provocation complice. N'être que deux à savoir... et se demander si d'autres le devineront. Je me souviens d'une après-midi d'été, en voiture et fenêtres ouvertes, les doigts de mon homme cheminant de mon genou jusqu'à l'intérieur de mes cuisses. Un "donne moi ta culotte" plus tard, je sentais l'air me caresser, si j'ouvrais lentement mes jambes. A la fois doux et excitant. Tout s'est corsé quand nous nous sommes arrêtés dans ce joli village pour une petite promenade. Ma jupe aussi était mouillée... Une tache sans équivoque !


 

Avec dessous, parce que tout simplement, déjà, j'aime la lingerie.
Avec,
pour la mise en valeur du corps féminin, de ses courbes. Pour révéler un postérieur, plus que pour le cacher.
Pour le plaisir de se laisser découvrir, pour le regard masculin posé sur moi, quand l'envie de me déshabiller devient évidente.
Pour le toucher, les étoffes, les couleurs, les rubans, les dentelles, les noeuds, les broderies, le doux, le lisse, le velouté, les reliefs...
Pour donner le ton, selon les humeurs : sage simplement en coton, féminine en culotte, sexy en string, provocante en dentelles, en rouge, séduisante et troublante en noir, pudique en écru...

 

 

Et puis, surtout, j'aime quand mon homme me déculotte enfin après avoir fait monter le désir, quand la tension est à son comble. Je fonds sous les différentes manières de faire glisser le tissu, de lentement dévoiler mes fesses... Profiter de la dentelle caressant mon postérieur pour le laisser à l'air libre... ou bien tout enlever à la hâte, happés par nos envies. Parfois, c'est moi, qui craque en premier, quand j'ai envie qu'il me prenne, tout de suite.

 

Ou encore, garder le sous-vêtement, sentir les doigts de l'amant se faufiler, chercher, s'insinuer, donner du plaisir... quoi de plus étourdissant ?
J'apprécie aussi ces moments dans l'urgence, où, sans prendre le temps de me déshabiller entièrement, il me pénètre animalement. Un petit goût d'interdit, comme si les désirs ne nous laissaient pas le temps de faire les choses posément, comme si l'on pouvait nous surprendre d'une seconde à l'autre. Je ne suis pas libre de tous mes mouvements, ces fois-là, mais cette entrave rajoute une dimension excitante.

 

Avoir la certitude que mon string est humide, voire trempé, anticiper la main masculine qui va bientôt découvrir cette soif sur laquelle je n'ai pas mis de mots... J'aime cet aveu dans le silence.

      

 

draw81oc

 

 

Ceci était mon cinquantième article ! ;)        

 
 

Publié dans : Douceur émoi - ~ Découvrir les 14 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Retour à l'accueil

Nuit Frissons

  • Femme
  • 40 ans, divorcée. Avec l'envie de découvrir toujours plus. À la recherche d'émotions, de complicité et de douceur. Aime la photo ; s'enrichir au contact des autres ; écrire, aussi, trouver les mots pour révéler les sentiments.
  • photo femme homme jeux tendresse

Tous mes murmures

   

© http://ombres-et-caresses.erog.fr | 2010-2012 |
| Tous droits réservés |

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software

 

qr code1b


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

¤ Liste complète des articles ¤

° Mes mots mis à l'index °

¤ Flux RSS du blog ¤


° Pour me contacter ou me "suivre" °
 

 

 

Tout a commencé en juillet 2010... L'ombre et les caresses se sont presque imposées. Venues naturellement, avec le désir de confier ces pensées légères, sensuelles, ces souvenirs, doutes ou questions.

 

Quant aux photos, les miennes sont "estampillées" des mots Ombres et Caresses.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Il y a actuellement  1  personne(s)
sur  OmbreS  &  CaresseS ...

 

 


  Mes Publications 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

entre ses cordes

 

dix sapin

 

florilegeGratuit !

 

Notes (in)connues

Douceur émoi :  pensées diverses... & moi.

 Instants désirs :  en solo... Envies, rêves, fantasmes.

Duo de caresses :  en couple.

 Ombres libertines :  voire plus...  

Bulles de liberté :  heures légères et autres hommes.

 Frissons :  photos, auto-portraits. 

En quelques mots :  pensées, émotions, sur le vif.

Souvenirs, petites choses :  souvenirs, bonheurs.

Murmures & plumes :  récits et lectures.

 

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software


 

 

chaine2

 

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Suivez-moi sur Hellocoton

Follow on Bloglovin

 


 En Cascade... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

   

 

 Desseins dessinés 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

      (x)  Mettre le design du blog à jour.
      (x)   Trier les futures photos à mettre ici.
      (  )  Ecrire de "vrais" récits.

      (x)  Dormir tout contre lui.
      (  )  Faire des photos sur le bondage.
      (  )  Faire des photos au chocolat...
      (  )  Lire tous ces livres pour adultes. ;)
      (x)  Finir "Des désirs et des Hommes".
      (  )  Terminer l'article sur la domination.
      (x)  Faire des photos ombres & bougies.
      (x)  Tenter la cire... à deux. 
      (  )  M'occuper de moi, encore.
      (x)  Tester une séance de shiatsu.
      (x)  Faire l'amour !
 
                                                                 
 To do list


 

av bw011

Quel jour ?

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Doux Nuage

 
~ Ombres & Caresses ~  

 

Dévoiler Caresses Doucement Attirance Souffle Ombres Partager Goûter Désirs Homme Frôler Passion  Bander Lumière Murmures  Parfum Ventre Chaud  Prendre Aimer Rêver Mains Embrasser Hésitations Crépuscule Envies... 
J'aime ces mots.

 

liv biblio sosmall~ Pour rester en contact ~

 


  Un peu de moi... mes
 caresses, mes ombres
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

J'aime... ma fille, les chats et leurs ronronnements, le chocolat, la sensualité, la lingerie, m'habiller en noir, l'animalité, les fellations :p être attachée, les morsures amoureuses, la complicité, les caresses, les massages... la photo, la musique qui me fait pleurer, la musique dans ma bulle, écouter jouer mon musicien, regarder un bon film... les bougies (pas que pour la cire) et les luminosités douces, la Bretagne, les Alpes, les cascades, les ruisseaux, la mer et l'Océan, le bruit des vagues... les mains masculines, respirer au creux du cou d'un homme, dormir contre mon amant, embrasser sa peau... l'innocence des bébés, les sourires, les freesias, les flocons de neige et le silence feutré qui va avec... le parfum de l'air après la pluie, l'odeur du café au lait et du pain grillé... les fraises.

Je n'aime pas... le mépris, la violence, l'égoïsme, l'ingratitude, l'irresponsabilité, le manque de maturité, la mauvaise foi, la vulgarité... les dentistes, les serpents, le foie de veau, les parapluies, les cheveux électriques, le bordel, les mimes, les clowns... me lever tôt, qu'on juge ma timidité, les chiens qui ne se lassent jamais d'aboyer... vivre dans l'ignorance.

 


 

ll
 visiteurs uniques depuis les premiers chuchotements..   

 



 

Suivez-moi sur Hellocoton



 

 Sensations Plumes... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

"Le diable n'est pas autre chose que l'incarnation des pulsions anales érotiques refoulées."

 Sigmund Freud.

 

"L'érotisme, c'est quand on le fait, le porno, c'est quand on le regarde."
 Yvan Audouard.

 

"L'innocence est quelque chose de très érotique."
  Armistead Maupin. 

 

 "Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste..." 
 Elaine Sherman.

 

"La voix de la mer parle à l'âme. Le contact de la mer est sensuel, et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte."
  Kate Chopin

 

 

twit  

En musique...

A la recherche de...

Tourner les pages

... et lire

Bibliotheque


qr code2
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés