Mercredi 16 février 2011 3 16 /02 /Fév /2011 02:52

 

                          Mon portrait chinois, pour le nouvel an... chinois.


 

transparenceJe réponds à l'invitation de Madame Ose sur son blog  Métamorph{OSE} et vous incite, tout comme elle l'a fait, à vous dévoiler à votre tour, soit ici par le biais des commentaires, soit sur votre blog (auquel cas, guidez-moi en me laissant un lien)...

 

Portrait chinois version sensuelle...

Qui jouera le jeu, et révélera le pourquoi de ses réponses ?

 

 

Si j'étais... Je serais...

 

 

 


• une matière :

J'ai envie de dire, de la dentelle. Pour les jeux de transparence, les jeux d'ombres. Pour ce que ça dévoile, plus que ça ne cache. Un peu comme moi, un brin de pudeur, mais aussi un côté très féminin, élégamment provocateur...
Assez étrangement, les matières plus "nobles" ne m'attirent pas forcément, je ne m'y reconnais pas. Soie, satin... glissent trop, trop vite. Je préfère quelque chose qui s'ôte plus lentement.
J'aurais pu dire, en toute simplicité, le coton. Parce que je suis aussi une fille simple. ;)
Puis-je rajouter... la cire ? Fondre pour le plaisir, être grisante et chaude, sous des abords durs et froids, si on ne s'attarde pas...  

 

• une couleur :

Ces temps-ci, le rouge ! Provocante, un peu. Envie d'évoquer, d'éveiller le et les désir(s). Besoin de chaleur, de couleur vive. Envies de vie. Envie d'être séduisante, entreprenante... osée.
Mais le noir me va bien, aussi. Plus mystérieuse, mais tout aussi femme.
L'écru, pour mon côté sage, posé, pour mes envies de retrouver un peu d'innocence. 

 

• un sens :

Au premier abord, je dirais le toucher. Caresser est un réel bonheur. Frôler, du bout des doigts, faire frissonner... ou plus fermement, prendre à pleine main. Découvrir sans la vue, lire un corps masculin avec mes mains... ou ma langue.
lingerie 01Mais je réalise aussi que l'odorat me correspond. Sensible aux effluves mâles, au souvenir olfactif quand il a quitté l'appartement, aux senteurs de mon lit... J'aime trouver sur le corps de mon homme tous ses parfums, du plus subtil au plus viril. Celui qui me trouble le plus est peut-être celui qui se cache au creux de sa nuque : peau si chaude, cheveux, transpiration, shampooing...
... et se détache l'arôme d'une petite fleur jaune, qui me rappelle mon enfance au bord de l'Océan.
*  Un truc rien qu'à lui, qui a fait remonter doucement des souvenirs enfouis profondément, un soir. Je n'avais pas trouvé de suite...
L'ouïe, parfois, me va bien. Les yeux bandés, pour découvrir ces notes infimes, ces détails qu'on oublie en temps normal : le froissement des draps, le mouvement des corps, le souffle de l'amant sous le plaisir, sa respiration qui se déplace, le cliquetis des menottes en cuir, le sifflement de la cravache. Et j'en oublie. 
 

• une caresse reçue :

Sur le haut des fesses. Le must, peut-être, juste au-dessus du coccyx. Le hic : une telle confusion entre excitation et délicatesse, que je ne sais pas comment réagir.
Ou juste sous l'arrondi de ma croupe, en haut des cuisses. Quand il glisse sa main, là... je ne réponds plus de rien.
Ou encore, la nuque. Tendresse et érotisme.  Ou sa main, la nuit, pour des câlineries innocentes, inconscientes vu son sommeil. Ou sa langue sur mon sein, juste du bonheur...
Une dernière ? La corde, douce, lors des séances de shibari, quand elle passe et re passe, afin de dessiner cet attachement si particulier.
 

 

• une caresse donnée :

Ma langue, pour envelopper l'homme d'une douce tiédeur. Pour jouer, quand elle se fait coquine. Pour laisser des courbes humides sur son sexe bandé, avant qu'il pénètre ma bouche. Ma langue qui s'insinue, passant de ses bourses à son périnée, puis de son périnée à... Son abandon dans ces moments-là est un des plus troublants cadeaux qu'il puisse me faire. 
Mes mains, sur ses fesses, dans son dos, ou glissant à l'intérieur de ses cuisses.
Mes doigts, sur sa nuque, pour détendre, dire mes émotions, mes sentiments.
Mes lèvres, pour juste effleurer sa peau, tout en respirant lentement pour garder le souvenir.
Souvenir, toujours : mes doigts s'insinuant sous les manches de sa chemise, lors de notre première rencontre, pour toucher sa peau et découvrir sa chaleur surprenante. Caresse innocente, presque, et pourtant tellement érotique pour moi, à cet instant. La découverte de ce qui était caché, encore  juste à lui. La recherche d'un contact plus particulier...

  

immortelles• une senteur :

Le freesia. Il m'enchante, et il me va bien. Association de légèreté, finesse, fraîcheur. Un peu de printemps pour vivifier, discrètement, et pourtant, un quelque chose de clairement poivré, qui impose sa présence.
Et je reviens sur la petite étoile que vous avez aperçue dans le paragraphe "un sens" :

* ... Et se détache l'arôme d'une petite fleur jaune, qui me rappelle mon enfance au bord de l'Océan. Les dunes, le sable, les vagues... Instant d'évasion grâce à lui (qui ne le sait pas) et grâce aux immortelles des dunes.
 Si j'étais... je serais donc cette senteur, pour être sur sa nuque.   

 

• une émotion :

Qu'entend-on par "émotion" ? « Emotion primaire : admiration/surprise, amour, désir, haine, joie, tristesse. » Se rajoutent dégout, peur, colère... et plein d'autres émotions dites secondaires. Pour moi ceci dit, l'amour est plus profond qu'une émotion, il est un sentiment.
Mais va pour l'amour, alors, qui pousse à avancer, rend fort, tient chaud, nous donne envie d'être meilleur et généreux.
Ou bien le désir, avec un zeste de passion. J'aimerais être désir, pour renaître dans les yeux de mon homme, sous ses doigts, dans ses gestes, ses paroles... retrouver ce qui s'est doucement éteint.
La mélancolie, parfois ; la nostalgie de cette époque où nous étions juste amants, débordant de tentations, d'interdits à braver avec délice, où il me dévoilait ses envies et ses... sentiments, ses émotions.
La confiance, la sincérité, la tendresse, que je décèle encore, après les jeux de
domination. En tous cas, moi je suis tout à la fois, dans ces minutes précieuses. 

  

• une lueur :

Celle d'une bougie. "Chal-heureuse", invitant l'intimité, la sensualité, le calme... Vacillante et fragile, pourtant.
Celle dans les yeux de mon amant, quand il se laisse aller à être mâle sans être le mal. Celle qu'il avait encore il y a quelques mois, quand il me découvrait en lingerie, au détour d'un couloir, d'une porte franchie sans savoir (cf "nostalgie")...
 

 

• une citation :

« Il faut savoir prendre son temps, ralentir, suivre ses instincts et goûter la sensualité au quotidien. C'est l'essence même de la vérité. » Calvin Klein.
La "sensualité au quotidien", que je recherche, veux être... qui m'enrichit. Se poser, et profiter de petits bonheurs simples. Même si ce n'est qu'une minute ou deux, stopper tout, et profiter. S'embrasser, se caresser, même furtivement, mais vivre l'instant. Me blottir contre lui, avant d'entamer une journée à l'emploi du temps implacable. Respirer son odeur encore là, dans les draps, quand il est parti. Garder ses frôlements sur ma peau, tandis qu'il dort... 

 

• un accessoire :

Mis à part le classique foulard, qui ôte la vue mais exacerbe les autres sens, rend l'attente, l'anticipation, insoutenables et exaltantes ? Je ne sais pas trop.
Une guêpière ?  Pour mettre en valeur les courbes féminines, pour donner envie de toucher... pour le plaisir d'être déshabillée. Pour les différentes étoffes, douces ou dentelles, les rubans, les lacets.
Un petit appareil photo, pour immortaliser ces rares secondes où l'émotion m'envahit, à la vue d'une pose, d'un grain de peau, d'une main endormie, d'un corps à l'abandon, d'un rayon de lumière sur une peau masculine ou d'une ombre sur une épaule... 
 

 

• une ville :

Si j'étais une ville... Venise ? Mais Venise en hiver, sans touriste, Venise plus grise, Venise qui intrigue et fascine, inspire. Son atmosphère si romantique, sa douceur mystérieuse. Lors d'un voyage, j'ai été marquée par la brume, les ruelles ou les canaux déserts et silencieux... le calme.   

          

 

Merci à ceux qui m'ont envoyé des messages,
et incitée plus ou moins directement à me remettre à l'écriture...

 

Publié dans : Douceur émoi - ~ Découvrir les 8 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Retour à l'accueil

Nuit Frissons

  • Femme
  • 40 ans, divorcée. Avec l'envie de découvrir toujours plus. À la recherche d'émotions, de complicité et de douceur. Aime la photo ; s'enrichir au contact des autres ; écrire, aussi, trouver les mots pour révéler les sentiments.
  • photo femme homme jeux tendresse

Tous mes murmures

   

© http://ombres-et-caresses.erog.fr | 2010-2012 |
| Tous droits réservés |

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software

 

qr code1b


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

¤ Liste complète des articles ¤

° Mes mots mis à l'index °

¤ Flux RSS du blog ¤


° Pour me contacter ou me "suivre" °
 

 

 

Tout a commencé en juillet 2010... L'ombre et les caresses se sont presque imposées. Venues naturellement, avec le désir de confier ces pensées légères, sensuelles, ces souvenirs, doutes ou questions.

 

Quant aux photos, les miennes sont "estampillées" des mots Ombres et Caresses.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Il y a actuellement  1  personne(s)
sur  OmbreS  &  CaresseS ...

 

 


  Mes Publications 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

entre ses cordes

 

dix sapin

 

florilegeGratuit !

 

Notes (in)connues

Douceur émoi :  pensées diverses... & moi.

 Instants désirs :  en solo... Envies, rêves, fantasmes.

Duo de caresses :  en couple.

 Ombres libertines :  voire plus...  

Bulles de liberté :  heures légères et autres hommes.

 Frissons :  photos, auto-portraits. 

En quelques mots :  pensées, émotions, sur le vif.

Souvenirs, petites choses :  souvenirs, bonheurs.

Murmures & plumes :  récits et lectures.

 

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software


 

 

chaine2

 

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Suivez-moi sur Hellocoton

Follow on Bloglovin

 


 En Cascade... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

   

 

 Desseins dessinés 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

      (x)  Mettre le design du blog à jour.
      (x)   Trier les futures photos à mettre ici.
      (  )  Ecrire de "vrais" récits.

      (x)  Dormir tout contre lui.
      (  )  Faire des photos sur le bondage.
      (  )  Faire des photos au chocolat...
      (  )  Lire tous ces livres pour adultes. ;)
      (x)  Finir "Des désirs et des Hommes".
      (  )  Terminer l'article sur la domination.
      (x)  Faire des photos ombres & bougies.
      (x)  Tenter la cire... à deux. 
      (  )  M'occuper de moi, encore.
      (x)  Tester une séance de shiatsu.
      (x)  Faire l'amour !
 
                                                                 
 To do list


 

av bw011

Quel jour ?

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>

Doux Nuage

 
~ Ombres & Caresses ~  

 

Dévoiler Caresses Doucement Attirance Souffle Ombres Partager Goûter Désirs Homme Frôler Passion  Bander Lumière Murmures  Parfum Ventre Chaud  Prendre Aimer Rêver Mains Embrasser Hésitations Crépuscule Envies... 
J'aime ces mots.

 

liv biblio sosmall~ Pour rester en contact ~

 


  Un peu de moi... mes
 caresses, mes ombres
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

J'aime... ma fille, les chats et leurs ronronnements, le chocolat, la sensualité, la lingerie, m'habiller en noir, l'animalité, les fellations :p être attachée, les morsures amoureuses, la complicité, les caresses, les massages... la photo, la musique qui me fait pleurer, la musique dans ma bulle, écouter jouer mon musicien, regarder un bon film... les bougies (pas que pour la cire) et les luminosités douces, la Bretagne, les Alpes, les cascades, les ruisseaux, la mer et l'Océan, le bruit des vagues... les mains masculines, respirer au creux du cou d'un homme, dormir contre mon amant, embrasser sa peau... l'innocence des bébés, les sourires, les freesias, les flocons de neige et le silence feutré qui va avec... le parfum de l'air après la pluie, l'odeur du café au lait et du pain grillé... les fraises.

Je n'aime pas... le mépris, la violence, l'égoïsme, l'ingratitude, l'irresponsabilité, le manque de maturité, la mauvaise foi, la vulgarité... les dentistes, les serpents, le foie de veau, les parapluies, les cheveux électriques, le bordel, les mimes, les clowns... me lever tôt, qu'on juge ma timidité, les chiens qui ne se lassent jamais d'aboyer... vivre dans l'ignorance.

 


 

ll
 visiteurs uniques depuis les premiers chuchotements..   

 



 

Suivez-moi sur Hellocoton



 

 Sensations Plumes... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

"Le diable n'est pas autre chose que l'incarnation des pulsions anales érotiques refoulées."

 Sigmund Freud.

 

"L'érotisme, c'est quand on le fait, le porno, c'est quand on le regarde."
 Yvan Audouard.

 

"L'innocence est quelque chose de très érotique."
  Armistead Maupin. 

 

 "Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste..." 
 Elaine Sherman.

 

"La voix de la mer parle à l'âme. Le contact de la mer est sensuel, et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte."
  Kate Chopin

 

 

twit  

En musique...

A la recherche de...

Tourner les pages

... et lire

Bibliotheque


qr code2
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés