Vendredi 10 août 5 10 /08 /Août 02:55

 

                 Un petit billet, tout petit, pour vous inviter à découvrir (si ce n'est déjà fait) quelques nouvelles érotiques sur votre PC ou sur votre liseuse... "Nouvelles" signifiant que ces récits se lisent facilement sur les deux supports ! :)

Je vous rappelle par ailleurs, au cas où vous hésiteriez (encore), que ces livres numériques peuvent donc se lire sur liseuse, sur i-pad, sur écran PC voire sur smartphone. Ils sont en effet proposés aux formats PDF, ePUB (pour liseuses) et PRC (pour téléphones et Kindle, si j'ai bien compris). Ils peuvent aussi être imprimés.
De plus, vous pouvez facilement lire ces e-books au format ePUB et PRC sur votre PC, grâce à un tout petit logiciel très simple ET gratuit : Stanza (j'ai testé, et approuvé. Ne vous arrêtez pas aux commentaires, personnellement je n'ai jamais eu aucun problème, car j'attendais un logiciel qui me permette de lire, pas qui me fasse le café !).

(Et puis, vous avez le droit de me dire ce que vous en pensez, de toutes ces histoires, si ça vous tente, si vous avez lu... Je suis curieuse et j'aimerais bien une interaction, par ici !)

 

* * * 


Vous sont donc proposées ci-dessous douze lectures légères, parfaites pour l'été. J'ai évoqué ici, au fil des mois, certains de ces récits, dans les "chroniques" suivantes :

Un, deux, trois... ;
Fais-moi mal... ;
À mon amante ;
Lettres à un premier amant ;
• et Candaulisme... .
 

 

leroy1                 leroy2

Pack Découverte Sans-Nichon              Pack Découverte Sexagésime  


(Cliquez sur les deux liens ci-dessus, pour plus de détail)

 


Il y a un an jour pour jour (bon anniversaire !), naissait la collection E-ros.  

 


Pour l'occasion, les Editions D. Leroy proposent deux "packs découverte" à prix réduit (quasiment 20% de réduction), jusqu'au 30 août. Alors, ne faites pas les timides, lancez-vous ! En plus, un livre audio est offert pour chaque pack (je serais curieuse d'écouter ça, moi... un peu comme les histoires qu'on raconte le soir aux enfants, pour qu'ils s'endorment... mais là, en version pour adultes, pour ne PAS s'endormir).



                     Si je devais en recommander un ? J'hésiterais.

• Dans le premier pack, j'ai particulièrement apprécié deux des nouvelles (relisez mes billets...) et j'aimerais bien découvrir / écouter « Sans-Nichon », de Miriam Blaylock (comme un conte, mais... pour les grands. Je me vois bien avec mon chocolat chaud, me laissant emporter par la vie de cette Cendrillon), vu que la présentation me fait envie...
• Dans le second pack, j'ai vraiment aimé « Sexagésime », et il faut d'ailleurs que je lui consacre un article très prochainement, pour vous le recommander !

Dans dix jours, paraîtront aussi deux nouveaux livres numériques, qui sont à gagner en participant à un quiz (j'ai trouvé toutes les réponses, moi). Pour plus d'informations, je vous invite aussi par ici...




... Bon, finalement, pas si petit que ça, le billet ! ;)


 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 0 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Lundi 6 août 1 06 /08 /Août 10:17

 

jeuresultats2a
Le 22 juillet, je vous proposais un jeu...
... un jeu avec un triple but : animer ce blog en s'amusant, échanger dans la légèreté et se connaître un peu mieux, puis me changer les idées.

• Fin du jeu : 1er août à 23h59.
• Nombre de participants : 2 (dont un pour me faire sourire - mission réussie, celà dit).
• Gagnant : l'unique participant...
• Conclusion personnelle : confirmation que les lecteurs sont voyeurs, pas acteurs. Et puis, vous n'êtes ni joueurs, ni curieux !


 

Pourtant, moi qui m'offrais sur un plateau ! Comme trophée !
(... Inutile de préciser que je plaisante ?)

Mais vous m'avez épargné des heures de réflexion, en cas d'ex-aequo. C'est bien ! ;)

Je me doute que ces deux mois d'été n'ont pas dû aider, avec les départs en vacances, ceci dit, il y avait des indices pour ceux restés là et souhaitant jouer, je vous l'avais dit.

Un des plus évidents était ma « bibliothèque érotique », dont j'ai parlé plusieurs fois, et où se trouvaient TOUS les titres sauf un (le dernier livre que j'ai reçu en gagnant le concours photos sur facebook ; j'ai mis des photos là-bas, mais pas encore ici).
Ensuite, il y avait certains billets, et, bien évidemment, des photos ! Par exemple, sur le billet où je vous proposais ce jeu, on pouvait apercevoir les titres « anthologie littéraire de la fellation » ainsi que « la brûlure de la neige », ou encore le nom de Françoise Rey.
Je reviendrai sur le reste plus en détails après.



J'ai donc reçu en premier lieu une réponse de Quadramatique qui, s'il a inventé des titres, a quand même fait preuve de perspicacité et surtout, d'humour. Voici ses réponses :

1) Le Père Noël est encore dur ;
2) L'aile ou la cuisse ;
3) Météo (et tes bas nylon) ;
4) Mayonnaise, il n'y a que maille qui m'aille ;
5) Laly porta l'hallali oh la la ;
6) Les dorés font du ski ;
7) P.R.O.F.S. ;
8) DSK est de retour ;
9) L'aimante religieuse.

            

... Et l'heureux (?) gagnant est donc CAPITAINE, avec 5 bonnes réponses ! Proche du bon titre pour le livre 9, en ayant trouvé le thème... mais ce n'était pas ça ! ;) Voilà sa liste :

Livre 1 (nouvelles - collectif) : Osez 20 Histoires érotiques de Noël ;
Livre 2 (nouvelles - collectif) : Osez 20 histoires de soum & dom  ?
Livre 3 : ???
Livre 4 : ???
Livre 5 : La culotte en jersey de soie, de
R. Dunan
;
Livre 6 : La brûlure de la neige, de Françoise Rey ;
Livre 7 : Le Manoir, d'Emma Cavalier ;
Livre 8 : Autres désirs, autres hommes, de Françoise Simpère ;
Livre 9 (nouvelles - collectif) : Osez 20 histoires de fellation ?

 

 

  Je vous donne donc ci-dessous les réponses, accompagnées des indices présents ici ou là...

 

* * *


 

 

jeuresultats1aLivre 1 (nouvelles - collectif) :

 

« Osez 20 histoires érotiques de Noël » de divers auteurs.
Thème que l'on trouvait très clairement dans le premier extrait. Livre qui était en photo dans un très récent billet. Le terme « collectif » n'était pas innocent, non plus...

  


Livre 2 (nouvelles - collectif) :


« Osez 20 histoires de Sex toys » de divers auteurs à nouveau.
Paru très récemment. Thème que l'on pouvait deviner dans le second extrait. Il est vrai que je n'ai pas encore mis les photos ici, (mea culpa - ça viendra) mais il y en avait plusieurs sur la page du concours dont j'ai parlé ici, donnant le lien facebook...
 



Livre 3 :


« Sexe, cuisine et (in)dépendance » de Françoise Simpère.
Moins facile, même si j'avais évoqué ce livre sur Twitter, et s'il apparaît furtivement sur certaines photos... mais aussi clairement sur ce billet. Sans oublier l'encadré « À lire » qui se trouve dans la colonne de droite d'O&C.
 


 

Livre 4 :

 

« Une heure de désir » de Renée Dunan.
Pour moi, le style un peu particulier pouvait guider... En effet, ce livre a été écrit en 1923. On pouvait voir ce livre en photo plusieurs fois dans cet article. Le « Viendra-t-elle ? » évoquait cette heure de désir, non ? 
 


 

Livre 5 :

 

« La culotte en jersey de soie » de Renée Dunan, à nouveau.
Donc, photos visibles comme cité juste au-dessus, et surtout, le titre est dans l'extrait ! J'en avais aussi parlé sur Twitter, et dans quelques commentaires.
 


 

Livre 6 :


« La brûlure de la neige » de Françoise Rey.
Visible sur les photos présentant ce jeu, ainsi que sur d'autres photos sur le blog... et aussi dans la colonne de droite, dans « À lire ». La station de ski dans l'extrait pouvait guider...
 


 

Livre 7 :


« Le Manoir » d'Emma Cavalier.
Achat évoqué plusieurs fois, ici ou sur facebook... Livre paru récemment, lu par certains d'entre vous, je le sais (!), thèmes abordés dans les extraits (archiviste, maître, domination) étant autant d'indices.  Et puis, toujours, ma page « bibliothèque »...
 


 

jeuresultats3cLivre 8 :

 

« Autres désirs, autres hommes » de Françoise Simpère.
Pas évident, je suppose, même si on trouve ce titre, encore une fois, sur certains clichés...

 

Personnellement, le second extrait me plaît particulièrement :  

« Deux heures durant, il jouera avec son corps suspendu à une corde, ligoté, caressé puis corrigé, il sortira le grand jeu des lanières et des pinces, de la cravache et du martinet, des bougies et des onguents qui enflamment la peau, ses mains claqueront ses fesses, ses doigts fouilleront partout, sa voix sera sévère, ses silences menaçants. Elle sera concentrée sur elle-même, sur ces sensations inédites, sur le plaisir de ne pouvoir rien anticiper, rien prévoir, rien répliquer. Elle savourera la jubilation d'avoir osé être là. »


 

Livre 9 (extraits - collectif) :

 

« Anthologie littéraire de la fellation » de divers auteurs (extraits).
Le thème était clairement évoqué dans le second extrait, et était la suite "logique" dans le premier... ;)  De plus, le terme « extraits » avait été choisi pour vous aider. Et on apercevait donc ce titre dans une des photos du billet précédent... 
 


*

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 3 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : Le Cercle des libertines
Dimanche 22 juillet 7 22 /07 /Juil 05:50

 

premiersmots1aJ'ai hésité... puis je crois que je vais tenter, quitte à recevoir sûrement quelques jugements un jour ou l'autre, à mots couverts...
Je vous propose un "jeu".
Dans un esprit de légèreté (c'est l'été, il paraît) et pour s'amuser gentiment.

Voici des extraits de livres érotiques qui font partie de ceux que j'ai achetés et que je dois lire prochainement (j'espère pouvoir profiter des vacances pour cela).
Pour chaque oeuvre, je vous laisse découvrir les premières lignes, puis un passage situé page 69 (pourquoi 69 ? Allons...)

 

 

        • Votre rôle :

Trouver les titres des livres et m'envoyer les réponses via le formulaire de contact du blog (colonne de droite, en haut) avant le 1er août 23h59, puis éventuellement me signaler en commentaire ici que vous m'avez envoyé un mail. Je ne divulguerai pas vos adresses mails, n'ayez crainte (puis je les ai déjà avec vos commentaires)...
Pas de réponses ici, pour éviter les copieurs ! ;)



        •  Quelques indices :

- il y a des oeuvres récentes (très) et d'autres beaucoup plus anciennes ;
- je précise s'il s'agit d'un recueil de nouvelles (différents auteurs, donc) ;
- les photos ont été prises pendant que je recopiais les différents passages ;
- des expressions ou thèmes dans certains extraits peuvent vous aider ;
- vous avez d'autres indices sur ce blog, si vous réfléchissez...

Pour jouer le jeu, évitez de trop loucher sur Google Books !

 

* * *

 

Et pour celui / celle qui a le plus de bonnes réponses ? Dès les résultats, il / elle fait travailler son imagination...

Je vais avoir quelques jours seule, très certainement, début août. Je lui propose donc (non, pas de venir les passer avec moi !) de trouver un thème pour quelques photos, que je ferai pendant mes vacances et que je mettrai ici par la suite. Un thème, une tenue, un objet, une mise en scène... bref, un petit challenge pour moi, et une motivation supplémentaire. Je me donne bien sûr le droit de refuser les demandes qui iront trop loin. ;) Alors soyez relativement sages : érotisme sensuel, pas pornographie... Suggérer est mieux que montrer.

 


        •   Quelques conditions à respecter, donc :

- aucun minou vous ne verrez ;
- aucune peau d'orange non plus ! (donc  banissez les vues de dos ?) ;
- les tenues déraisonnables vous oublierez (à mon grand regret, je ne peux pas investir pour l'occasion dans un magnifique corset, ou tenue de dominatrice en cuir, ou je ne sais quoi d'autre...) ;
- masturbation et autres scènes trop trash (pour moi) vous garderez pour vos fantasmes.

 

(Autres points à venir, éventuellement, si j'y pense.)    

 

Précision : le but de ce jeu, c'est de réaliser une photo avec une contrainte extérieure, un peu à la manière des derniers concours photos que j'ai faits. Un peu à vous de bosser ! ;)
Plus sérieusement, il est clair que ce n'est pas DU TOUT pour allumer le lecteur ou la lectrice, ou pour instaurer une ambiance de séduction / provocation. Ok ?


... Et s'il y a des ex-aequo ? J'y réfléchis.
N'hésitez pas à me donner des idées de "question subsidiaire", ou je ne sais quoi...


  premiersmots2a

 

* * *

 

 

Livre 1 (nouvelles - collectif) :

 

« Cher Père Noël,
Aujourd'hui, j'ai décidé de rassembler mon courage pour parvenir enfin à t'écrire. L'année dernière, je n'ai pas osé. J'ai pensé que, peut-être, je n'avais pas été assez gentille, que je ne méritais pas que tu me récompenses comme les autres. »

 

« Il a posé le bout de ses doigts sur le cuir de mes bottes, et il a lentement remonté. Ça m'a troublée. J'avais l'impression de sentir la chaleur de sa main à travers le cuir des bottes, sensation qui a basculé de l'imaginaire dans le réel quand sa main a atteint la lisière qui séparait ma cuissarde de mon collant. »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 2 (nouvelles - collectif) :

 

« Les "assiettes vides" viennent de repartir en cuisine. Deux verres à pied trônent encore sur la nappe immaculée, qui retombe en plis soignés jusqu'au sol. Les vapeurs enivrantes du vin jaune embuent le regard des amoureux.
Hélène extirpe les papiers de son sac à main et les distribue, comme convenu : deux pour Frédéric, deux pour elle. »

 

« Cléo ferma les yeux, cédant aux délices qui envahissaient son ventre. La chaleur traçait une ligne à hauteur de sa poitrine, dont les tétons se dressaient, motivés par le contraste entre l'eau bouillante et l'air plus frais de la salle de bains, mais surtout par la tension des caresses précises du godemichet. »
               ~ Page 69.

 


Livre 3 :

 

« Un gros nuage noir arrive de l'horizon. Pas un simple cumulus, une masse énorme et bruyante qui s'immobilise au-dessus de ma tête, puis se déplace au fur et à mesure que je fuis à travers les rues de la capitale. Je suis poursuivie par un essaim de guêpes géantes qui veulent ma peau. »

 

« Fugitivement, me revenaient aussi les images des deux dernières semaines, la bouche de bel Arnaud contre la mienne et la fièvre du batteur cubain... Ces évocations m'ont provoqué une bouffée de désir inquiétante. Comment vais-je supporter ces semaines de reportage, si je ne rencontre aucun mâle à mon goût et si Rapahël se rélève exclusivement gay ? »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 4 :

 

« Viendra-t-elle ? Jacques remue en lui cette question comme une mayonnaise. Il en calcule tous les angles et toutes les surfaces. Il la regarde en diverses perspectives, pensant y découvrir la réponse cachée, par hasard... Viendra-t-elle ? »

 

« Il voulut se moquer. "Mais non, vous êtes délicieuse. Je n'ai jamais vu un retroussé aussi délicatement excitant. Restez comme ça un peu, ça me fait un effet... Ah ! Isabelle !..." Elle répondit : "N'y comptez aucunement. Si je ne vais pas plus vite, c'est que je ne peux pas. »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 5 :

 

« — Ce fut son premier amant...
— C'est une si vieille aventure !...
— Elle remplit les fablieux et les contes de la Renaissance...
— Oui ! mais alors on prenait la chose en gaîté... »

 

« — Mais peut-être ne t'aurait-il pas tuée si tu avais accepté... au lieu de combattre... En somme, dans ce cas-là, se défendre est souvent le pire danger.
— Allons, Laly, je vois qu'il n'y a rien à te cacher : eh bien ! ma frousse principale, c'est que j'avais des culottes en jersey de soie qui valaient dans les cinq louis. Alors tu comprends, je craignais pour elles... »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 6 :

 

« Février a ramené à Valdoré sa cohorte disparate de cosmonautes polyglottes. La station est ouverte depuis Noël, mais ne commence à vraiment battre son plein qu'un mois et demi après. Chaque samedi, des cars bariolés, aggravés de remorques imposantes, se hissent avec un acharnement régulier et inexorable sur la route pentue qui aboutit au village. »

 

« J'expire un souffle tremblant. Ellie resserre ses bras autour de ma poitrine ; tout contre elle, contre son sein nu qui s'écrase à mes côtes, elle doit sentir le battement de mon coeur détraqué qui s'emballe au souvenir... »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 7 :

 

« Par certains côtés, le travail d'un archiviste est un peu comparable à celui d'un médecin ou d'un prêtre. Les documents nous transmettent cette espèce de confession sans visage, relatant les faits de leur propre point de vue. »

 

« Les maîtres arboraient la canne ou la cravache, les maîtresses portaient la cuissarde ou virevoltaient dans des jupons de velours et de dentelles qui caressaient leurs bottines pointues. Leurs compagnes ou leurs compagnons étaient vêtus à leur fantaisie, du tailleur strict dont on devinait qu'il ne cachait pas de dessous, à des tenues d'époque complexes et raffinées, des corsets lardés de cuir, des jupes d'écolière plissées. »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 8 :

 

« "Je veux vous dire une chose : je crois en vous parce que je crois en la France..."
Applaudissements nourris, le chauffeur de salle, invisible pour les caméras, dresse au-dessus de sa tête le panneau "standing ovation". »

  

« Deux heures durant, il jouera avec son corps suspendu à une corde, ligoté, caressé puis corrigé, il sortira le grand jeu des lanières et des pinces, de la cravache et du martinet, des bougies et des onguents qui enflamment la peau, ses mains claqueront ses fesses, ses doigts fouilleront partout, sa voix sera sévère, ses silences menaçants. Elle sera concentrée sur elle-même, sur ces sensations inédites, sur le plaisir de ne pouvoir rien anticiper, rien prévoir, rien répliquer. Elle savourera la jubilation d'avoir osé être là. »
               ~ Page 69.

 

 

Livre 9 (extraits - collectif) :

 

« Nous nous sommes allongés dans le sable et avons passé de longues minutes comme ça, sans bouger, dans les bras l'un de l'autre, sans rien dire, juste à s'embrasser de temps en temps et à se caresser, comme de nouveaux amoureux qui se découvrent, puis j'ai embrassé son visage, ses yeux, ses lèvres, et j'ai eu envie de l'embrasser partout, sur tout son corps (...) »
(Phrase coupée car longue d'une page.)

 

« Vous prenez la culotte de soie noire, abandonnée sur les draps. Elle est pleine de mes odeurs, de mes liquides. Me dites que vous l'emporterez. Je regarde avec envie votre chair gonflée quand mon souffle chaud l'atteint. Puis ma bouche sur votre gland vous emprisonne derrière l'anneau de mes lèvres. Je vous dévore, vous mange comme la mante religieuse dévore le mâle qui l'a possédée. »
               ~ Page 69.

 

 

premiersmots3a

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 6 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : Le Cercle des libertines
Vendredi 13 juillet 5 13 /07 /Juil 02:25

 

Ce matin. En essayant vainement de m'habiller, je me demande...
         Où sont donc passés les six kilos que j'ai pris en un an ?

 

jupe1

Oups !

 

 

Ah, eh bien ils sont là...
Riez ! Mais l'été dernier, je pouvais la mettre, cette jupe... et de face maintenant, on dirait que je porte une gaine, tellement elle est serrée. C'est char-mant !


Je me regarde dans la glace. Tout est là, bien placé dans le haut des cuisses et les fesses. Presque rien dans la poitrine (raté !).
Pour cet été, j'ai adopté la forme "poire" ; elle me va à ravir. J'attends la glace à lécher, sucer, et la sauce au chocolat, tiède, qui coulera sur mes formes... Sait-on jamais, que ça les fasse fondre !

                    ... Quelqu'un a pensé à la chantilly ?

 

* * *

 

Comment sont-ils arrivés là, ces fourbes ?
Au fil des mois, sournoisement... à cause de la course quotidienne et monotone de mes obligations remplies seule,  puis de mes soirées teintées de solitude, avec un homme sorti ou la tête toujours ailleurs... à cause du manque d'attentions, de tendresse, de câlins, de discussions, de moments partagés...
Je me suis fait une bulle réconfortante, faite de chocolat noir, de gâteaux et de chocolats chauds ; u
ne bulle plus douce pour me protéger des agressions diverses et des soucis, des contrariétés... dûs à la vie de maman, de femme divorcée, ou encore à certaines attitudes de l'homme.

Et pour lire, pour écrire, pour trouver l'inspiration... ça aide moralement, mais pas physiquement !
De plus, manger n'importe comment et grignoter au lieu de faire deux vrais repas, même si ça coûte moins cher, perturbe l'équilibre alimentaire.  



Allez, cassons le mythe. Parce qu'être une femme, c'est aussi ça... Voici un "collage" de trois photos, en mode "avant/après".
Ce n'est pas pour chercher les compliments (parce que si vous me dites que "ça ne se voit pas", je vous colle une tarte et des lunettes !), ce n'est pas pour me faire plaindre (je sais qu'avec un régime, ça partira), je n'en fais donc pas un drame (même si ça me démotive pour des séances photos), c'est juste pour éviter les futures remarques, comme quoi j'affabule.


collage avantapres oc 


Je ne dis pas non plus que j'ai perdu toute séduction, mais ce n'est objectivement pas joli. C'est un fait, c'est tout ; je ne vois pas l'intérêt de se leurrer. Voilà pourquoi je ruse sur les photos, et vous me dites que ça ne se voit pas : OUI ! Parce que je camoufle les défauts.

                      C'est aussi ça, savoir faire de belles photos... ;)

 


 

PS : j'ai eu beaucoup de mal ensuite à enlever ma jupe sans déchirer la fermeture
éclair... mais j'avoue, j'étais plus amusée qu'autre chose, quand j'ai fait la photo !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Douceur émoi - ~ Découvrir les 19 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Mercredi 11 juillet 3 11 /07 /Juil 01:05

 

canard02oc
C'était il y a quelques semaines...


Ayant envie de participer à un concours photos mettant en scène un livre de l'éditeur qui proposait ce jeu, je devais choisir une seule photo. Choix difficile !

J'hésitais entre deux ou trois photos.
J'ai fini par éliminer celle avec le "boa" et les plumes, pour en préférer une plus en rapport avec le thème de la couverture : domination, SM, etc.

 

 

Il me restait donc, dans la dernière ligne droite, deux clichés : celui où j'étais attachée au livre, et celui où j'étais à genoux, présentant le livre, mains menottées (mais ça ne se voyait pas, en fait).

Vos votes allaient aussi vers ces deux images.

J'ai fini par choisir la photo n°4, parce qu'elle racontait une histoire, où "je" ne prenais pas trop de place. Après tout, c'est le livre qui devait être mis en valeur (et mon attachement) ! Et puis, elle semblait sortir du lot pour vous aussi. 
Légère variante, j'ai gardé un cliché avec la même pose, mais où j'avais rajouté la cravache pendant la séance.
La photo restait sombre, et depuis, je l'ai éclaircie. Pour la version que vous verrez ici, j'ai rajouté un "grain". Un petit effet différent.



20histocUne semaine ou dix jours plus tard, j'ai reçu un mail, et... j'étais sélectionnée !

J'allais donc recevoir un des tomes de la collection. J'ai finalement choisi celui sur le thème de Noël, même s'il n'est pas d'actualité, vu que je voulais l'acheter à sa sortie. Celui sur les sex-toys me parait intéressant aussi, je verrai dans un avenir plus ou moins proche...

 

 

J'avais aussi fait, juste pour m'amuser, des photos des deux livres que j'avais (enfin, à part les guides, parce que là, ça frise la collection)  avec mon canard vibrant et son petit boa. Mais on ne voyait pas assez bien  les couvertures, donc ce n'était pas pour les envoyer.

 

 

canard03oc               canard01a

 

 

Je suis contente de voir une de mes photos qui a "une vie", un but.
Encore une fois, il ne s'agissait pas de me montrer, mais de donner une idée de ce que je pouvais faire en matière de photo, en respectant un thème, en essayant de raconter une histoire. Mettre en valeur le livre, pas le corps féminin. Trouver une originalité. S'attarder sur mon côté "photographe", pas mon côté "modèle".

 

~ ° ~

 

Vous pouvez donc voir le résultat sur le site, avec les quatre autres gagnant(e)s (mais pas de références à Ombres & Caresses là-bas, s'il vous plaît ! Là-bas, je suis sous mon "nom de plume"). Ou bien ici directement, en grand format et en un clic :


concoursmuz

 

muz osez

 

 

Pour finir, je n'allais pas laisser mourir les autres essais, donc en voici
quelques-uns, après vrai recadrage et travail sur la luminosité :

 

muz2oc             muz1oc

 

muz3oc

 

~ ° ~

 



Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Frissons - ~ Découvrir les 7 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Vendredi 6 juillet 5 06 /07 /Juil 23:57

 

                           6 juillet 2012... et deux ans déjà que j'ai créé ce blog !

Deux années, où mon écriture a changé, où les sujets abordés ont évolué, où j'ai découvert beaucoup  de "mondes" différents, toujours en relation avec les mots... lectures et chroniques, relectures, édition, écriture et prochainement publication, puis photos, concours divers... je n'aurais pas cru parcourir tout ce chemin grâce à Ombres & Caresses.

Je me suis cultivée, j'ai "rencontré" de belles personnes et de belles plumes, je me suis évadée grâce à certains récits et auteurs... j'ai fait connaissance avec l'édition numérique, et dernièrement je me suis offert une liseuse !

Je réalise doucement que j'arrive à créer, à partager, grâce aux mots ou aux images... j'ai donné un sens plus "grand" à mes clichés
. J'ai osé être un peu plus ambitieuse concernant mes écrits.

Ici, c'est chez moi ; ma bulle a dépassé les sept cents jours d'existence. Avec ses nuits tristes, d'autres émoustillantes, avec ses questions ou ses doutes, et aussi ses petits bonheurs. Et surtout, avec ses découvertes.

Pour l'occasion, pas de bougies, mais de la cire... une photo qui date de Noël 2010 (déjà !), et qui attend "sagement", depuis, le billet qui ira avec (les bougies et moi... une longue histoire).


 

cire 2ans Deux découvertes : la couleur rouge...
... et la chaleur ô combien érotique de la cire.


 

Et pour les deux années à venir, plein d'articles en devenir, bien rangés dans un coin de ma tête, à écrire... si je garde la motivation, vous me verrez encore par ici !

                        ... Alors, qui souffle ? ;)


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Douceur émoi - ~ Découvrir les 15 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Dimanche 1 juillet 7 01 /07 /Juil 03:53

 

ma pal2Encore un petit concours pour mon "nom de plume" ! Découvert je ne sais même plus trop comment (par la page de la Muse "Ardine", je crois) : une page facebook sur les livres, la lecture, une page qui évoque les vacances, la mer... et le sable. Tout pour me plaire.

Il s'agissait donc d'allier photo et littérature. De quoi faire mon bonheur. Le jeu consistait à prendre sa PAL en photo, dans une ambiance particulière : érotique, ou thriller.

Une PAL ? Oui, une "pile à lire". Je ne connaissais pas ce terme, bien qu'ayant en effet une pile de livres achetés et non encore lus.

J'ai (étrangement) opté pour le thème érotique...
J'ai choisi quelques livres (à lire ou à relire) et me suis décidée pour une ambiance plus douce que le côté "domination" de mes précédentes photos. Mon boa, mon canard vibrant avec ses petites plumes, et les menottes en version "fourrure". En couleur, ça donnait des teintes pastels (mais j'ai finalement opté pour le sepia, pour un côté un peu "nostalgique", plus doux encore).

J'ai fait plusieurs photos (j'ai toujours des crampes aux doigts de pied !) et le chat a tenu à participer. J'ai même fini par le prendre lui, en photo, pendant qu'il s'étalait au milieu du lit, avant de s'endormir comme un bébé bienheureux. Puis j'ai rangé tout mon studio photos de fortune, je me suis rhabillée, et je suis retournée à ma vie sage de maman partant pour l'école.

Au moment du repas du soir, qui vois-je débarquer dans la cuisine, tout fier d'être allé  dénicher dans l'armoire (sûrement mal fermée dans ma précipitation) le fameux boa qu'il adore ? (Mon chat a un côté fétichiste, avec les plumes.) Le félin avait traversé tout l'appartement, tout fier, avec sa proie volant au vent derrière lui !
Je me suis empressée d'aller ranger la "victime", mais une petite voix féminine m'a quand même demandé : "c'est quoi, maman ?" Ce à quoi j'ai répondu le plus honnêtement du monde : "une guirlande de Noël !" ... ce qui est vrai. C'est moi qui ai détourné cette simple décoration.
L'homme a quand même souligné : "oh, j'ai déjà vu ça quelque part..."

... Ah bon ?

 


J'ai envoyé cette photo :

 

ma pal1 

 

Vous pouvez la voir directement sur la page "événement" de facebook (ainsi que les images des autres candidats), vu que c'est une page publique, mais ici vous l'avez en bien meilleure définition.
Si vous laissez un message là-bas, pas de référence à ce blog ni à ce pseudo, s'il vous plaît ! Merci...

 

Histoire à suivre... Je ne sais pas quand sont les résultats.

Ah, j'oubliais. Qu'y a-t-il à gagner ? Etant donnés les thèmes du concours... deux livres seront envoyés au vainqueur : un thriller, et un livre érotique (d'une célèbre Maison d'Edition évoquée plus haut), plus quelques surprises, est-il écrit...

 

 

ma pal3

 

~ ° ~

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Frissons - ~ Découvrir les 8 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Dimanche 1 juillet 7 01 /07 /Juil 00:52

 

Me revoilà ! Après une petite phase de découragement bloguesque, et surtout, des occupations extérieures (en rapport avec l'écriture ou la photo, ou liées à ma vie de maman)...




concours lb2Il y a quelques temps, j'ai vu passer un concours, via Facebook, je crois bien... Envie d'écrire, alors, j'ai fait ma curieuse.

Ça se passait sur ce blog. J'ai lu, puis j'ai fait ma timide. Je me suis dit que "chroniquer une oeuvre littéraire en 5000 signes", ce n'était pas pour moi, que je n'étais pas à l'aise dans ce domaine. Ici, je fais quelques billets sur mes lectures, mais ils sont relativement courts. J'y dis ce que j'aime, j'y aborde d'autres sujets aussi, intégrant par exemple les dessinateurs, les couvertures (ayant testé cette partie de l'édition, je sais que c'est un travail). J'ai pensé qu'il y aurait de bien meilleurs candidats que moi, nombreux, étant donné qu'on trouve des blogs relatant diverses lectures.

Mais je n'avais pas réellement pensé au terme "numérique", moi...
J'avais dans l'idée que c'était quelque chose d'acquis, que les lecteurs s'étaient mis au numérique avant moi, et je me croyais à la traîne, même. Peut-être parce que je côtoie des lecteurs ou auteurs qui semblent à l'aise dans ce domaine ?

J'ai donc été étonnée, lorsque j'ai appris, très peu de temps avant la fin de ce concours, que relativement peu de personnes avaient participé. Alors, j'ai décidé de jouer le jeu, au dernier moment, ne serait-ce que pour souligner l'effort de l'auteur T. Galley, qui avait lancé ce challenge, ainsi que le geste de H. Fuchs, qui offrait un de ses livres numériques.
Mon "double" a donc pris son nom de plume, a passé une nuit blanche, et a écrit.
Pas facile, d'arriver aux 5000 signes. Je les ai dépassés de peu, tentant de parler de l'e-book que j'avais choisi sans tout dévoiler. J'avais choisi la nouvelle de J.P. Ubernois et j'avais donc moins de "matière première" que si j'avais pris un roman de 500 pages !

Le jour se levait quand j'ai cliqué sur "envoyer".

 

* * *

 

Je suis allée me coucher en écoutant les oiseaux, réalisant que finalement, je m'y étais intéressée peut-être tardivement, mais le "monde numérique" m'était maintenant assez familier.

J'ai découvert cet univers grâce à Chocolat-Cannelle. Le hasard a donc fait que j'ai abordé ce "support de lecture" sous un angle érotique. Elle m'a envoyé quelques nouvelles (voir entre autres ici, ou encore ici), que j'ai chroniquées sur Ombres & Caresses.
Puis, je me suis intéressée à l'édition (l'auto-édition mais aussi, en toute logique, les e-éditeurs de manière plus générale) et j'ai même fini par tenter ma chance en tant qu'auteur (j'y reviendrai un de ces jours...).
Pour finir, j'ai investi dans une liseuse. Très rapidement rentabilisée, vu le choix de livres gratuits ou à petit prix... et très facilement apprivoisée ! Phénomène assez addictif, pour moi : j'ai passé des heures à fureter à droite à gauche, à la recherche d'e-books intéressants. C'était l'occasion de revoir mes classiques, de me remettre à l'anglais, ou encore de relire des auteurs comme Maurice Leblanc ou Agatha Christie... et d'en découvrir d'autres ! Depuis, je me promène avec ma bibliothèque, et j'ai converti mon homme et ma fille.

Ce côté pratique et immédiat
m'a plu d'emblée (je souhaite lire un livre, je l'ai dans la minute, jour ou nuit ; je ne suis pas du genre à faire ma petite fille capricieuse, mais là, l'occasion est trop belle !).

Certains vont argumenter que la liseuse ne remplacera jamais les livres, et je leur répondrai que ce n'est pas le but ! Je reste attachée aux livres (comme sur la photo d'un certain concours) et je trouve le contact plus sensuel, avec le toucher, l'odorat, la vue... mais l'e-book est complémentaire. Il faut savoir être curieux, et avoir envie de découvrir, de tester, de jouer... et de profiter de ce qui nous est offert. Peut-être, finalement, ai-je cette vision, vu que j'ai beaucoup lu via mon ordinateur. Par conséquent, je trouve la liseuse nettement plus agréable pour les yeux. De plus, ça me sort justement de ce milieu : je peux lire ailleurs qu'assise devant mon écran.

C'est l'occasion de faire "connaissance" avec de nouveaux auteurs, de lire des récits qu'on n'aurait pas connus, sinon... alors il faut oser et se laisser séduire !
Et ne pas oublier que c'est le biais que certains ont choisi pour être édités et se faire connaître ; ils méritent d'être lus.



À suivre...    

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 1 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Samedi 9 juin 6 09 /06 /Juin 06:14

 

Je m'y suis prise tardivement mais il faut dire que je suis occupée ces temps-ci... et mon moral ne suit pas. Pas motivée (à part pour aller lire sous la couette), mais j'ai décidé de tenter cette expérience, juste pour m'amuser un peu. Il s'agit d'un petit concours photos chez un éditeur que vous reconnaîtrez facilement : il fallait mettre en scène un de leurs livres, et faire une photo émoustillante.

C'était l'occasion pour moi de laisser parler mes "talents" de photographe, malheureusement les conditions n'étaient pas vraiment là...



• Il faisait très gris ; le soleil ne s'est pas montré de la journée. Ce qui a donné des photos sombres, manquant de netteté ;
le chat voulait absolument apparaître sur les clichés ;
je n'arrivais à rien : le livre tombait, les menottes en cuir se défaisaient (j'en ai cassé une, il y a quelques temps... l'attache ne tient plus du tout. C'est malin), je n'avais pas assez de temps pour "jeter" ma télécommande plus loin, afin qu'on ne la voit pas sur la photo...
prendre des photos avec les mains menottées dans le dos est quelque peu périlleux (amusant, aussi) et j'ai fini par abandonner la partie, par manque de temps. J'ai bien quelques photos, mais avec flous bougés, ou qui ne me plaisent pas ;
j'ai six kilos de plus qu'il y a un an. Eh bien, la peau d'orange ne me sied pas du tout ! Les photos sont particulièrement cruelles pour dévoiler les défauts sur les fesses, l'arrière des cuisses, en plus de la culotte de cheval. J'ai pris une bonne claque, là. À la limite, un ventre légèrement rebondi, je trouve ça mignon, mais mes jambes... Régime sérieux en vue, donc, histoire de me sentir mieux dans ma peau (et dans mes pantalons) et de pouvoir faire des photos qui ne me saperont pas le moral. J'avais parlé à mon homme d'une séance photos shibari / pinces à linge, mais là, hors de question ;
j'ai poussé les meubles et remué la poussière et les petits troupeaux de moutons planqués sous le lit, la petite bibliothèque... du coup, j'ai du faire un grand ménage, en urgence ;
j'ai eu des crampes aux pieds et aux mollets comme rarement j'en ai eues ! Je ne sais pas pourquoi. La douleur n'aide pas à être zen et inspirée ;
l'appareil photo ce vil instrument prenait un malin plaisir à se mettre en veille juste quand j'avais enfin pris LA pose et tout arrangé...

 

 

J'ai aussi fait quelques photos pour une future couverture de livre, et au final, seulement deux clichés me paraissent pas mal, mais elles ne sont pas transcendantes.

Ce n'était donc clairement pas mon jour ! Mais dans les semaines qui viennent, je ne pourrai plus trop m'adonner à ce passe-temps "secret"...

Prochainement, je vous ferai un billet avec quelques images ratées, qui m'ont amusée, tirées de mes diverses séances. Parfois, je ris seule devant mon écran, en voyant ces instants capturés par un appareil diabolique !

 

* * *

 

Pour en revenir au concours, je dois envoyer UNE photo. Il faut choisir, donc.
J'ai fait deux genres : un axé sur la domination, et un plus "doux". Elles ne sont pas encore vraiment recadrées, et il faut que je retravaille la luminosité, parfois la netteté.

 


 

muz1           muz2

 


muz3          muz4a

 

 

muz5            muz6

 

 

Que dire ?

Ma préférence va, je crois, vers les photos 4 et 6. J'ai peur que la 5, même si elle ne montre rien, soit trop dénudée. Je ne sais pas. En plus, ma main droite est floue (télécommande en cours de jetage...) et je trouve ça bizarre.
La photo 2 me plait bien, mais on ne voit pas réellement que j'ai les mains attachées. Dans cette idée, la 3 correspondrait, mais ma pose... pas forcément ce qu'on a fait de plus sexy. J'aime bien la 1 aussi, mais peut-être est-elle trop "chargée" ?

 

 

 

 

Vous avez jusqu'à demain soir (samedi) pour me donner
vos avis (en commentaires) et voter.
À vos claviers !

 

 

J'ai envoyé les photos à mon homme.
Sa préférence (après multiples hésitations) va à la première...


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Frissons - ~ Découvrir les 11 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : Photos érotiques
Mardi 5 juin 2 05 /06 /Juin 03:14

 

Tout ceci est la faute de Photaphil et de Juju51 ! ;)

 

L'un, parce qu'il a émis plusieurs fois le souhait de voir ce que je faisais comme photos non érotiques... l'autre, parce qu'il m'a suggéré de faire un album à part, regardé uniquement par ceux qui le souhaiteraient.

Étant donné que j'ai mon nouvel appareil photo (oui, j'ai fait une folie), je vais pouvoir me remettre à la macro... et cette idée me fait du bien.

J'ai donc mis des photos sur un blog à part, sur Tumblr. Vous connaissez sûrement le principe... et dans la foulée, j'ai aussi créé un autre "tumblr" pour mon double de plume.

 

* * *

 

tumblr murmures banniere ~ Clic pour accéder au blog ~

 

Celui-ci vous montrera donc, dans un charmant désordre chronologique , les photos que je peux faire quand je ne suis pas d'humeur érotique. J'essaie quand même d'y laisser toujours une pointe de ma sensibilité...

Et puis, vous y découvrirez une sorte de fil rouge : j'ai envie, de temps en temps, d'y déposer des clichés du ciel, celui juste au-dessus de ma tête à un instant T, celui que je vois en levant les yeux. Des images, comme ça, juste parce que le ciel, ou les nuages, ou le coucher de soleil, sont beaux. Encore un bonheur simple. J'aime bien regarder le ciel. Parfois, avec ma fille, on y cherche des animaux... comme des enfants. Ça doit être ça, l'idée, garder un peu une âme d'enfant et s'émerveiller de peu.

J'y posterai aussi quelques citations ou extraits de livres, en rapport avec la photographie...

 

* * *

 

tumblr litte banniere

~ Clic pour accéder au blog ~

 

Le second est plus "littéraire", tourné vers les mots, l'écriture, la lecture... tout en essayant d'y mêler la photo, encore. Après tout, écriture et photos font partie de moi de manière égale.
Images (de moi... ou pas), extraits, citations, "mon" actualité... et une petite préférence pour les beaux livres et ces petits messages tellement vrais et légers : bonne promenade à vous !

 

* * *  

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Frissons - ~ Découvrir les 4 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Dimanche 27 mai 7 27 /05 /Mai 05:19

 

dunan1Un drôle de titre, je sais, mais qui finalement résume bien ce qui va suivre ! ;)

J'ai fait quelques achats, l'autre jour.
J'ai entre autres cherché, au rayon des arts créatifs, des pinces à linge. Je les voulais de taille moyenne, pour pouvoir, le moment venu, choisir différents modèles pour des sensations variées. J'en ai d'abord trouvé des petites, un peu de toutes les couleurs, avec des motifs, et des en bois, toutes simples. Du noir, j'aurais bien aimé, aussi.
Mais ces pinces, je les trouvais quand même vraiment petites, et j'avais peur qu'elles ne tiennent pas sur la peau. Je suis donc allée demander, en toute innocence (...) à une vendeuse s'ils avaient en magasin des pinces un peu plus grandes. J'ai tenté de garder mon sérieux, mais j'ai eu du mal. Elle m'a répondu que non. Et elle se trompait ! En témoigne la photo...

Le soir, j'ai juste montré le sachet à mon homme, qui a souri, m'a dit que j'allais me mettre au scrap-booking (dans l'absolu, ça me plairait, en plus)... puis il m'a reparlé de ficelle à passer dans les pinces... je crois que le jour J, je n'y couperai pas !

 

* * *

 

dunan5Ensuite, j'ai acheté deux livres que j'avais déjà vus la dernière fois, dans "ma" librairie (celle au fameux rayon "autour de l'érotisme").

Il s'agit de Renée Dunan. De beaux livres agréables à tenir en mains, à regarder (j'aime...), des couvertures que j'aime, et un style différent de ce qu'on lit maintenant. Il faut dire que les deux volumes que j'ai choisis ont été écrits en 1923 ! L'écriture n'est donc pas la même, en toute logique.
« La culotte en jersey de soie » et « Une heure de désir » ont l'air de faire dans l'érotisme et dans le littéraire. Je suis curieuse de voir ce que ça donne.

            Voici un extrait :


              « Je regrette de t'avoir dit que ma maîtresse fut plus belle que toi. Je l'ai fait pour ne pas sembler chercher à te plaire, car je voyais bien que tu fuyais les hommes. Mais enfin je n'aurais pas dû. Tu es plus jolie qu'elle. Ce qui est admirable c'est cet accord entre ton regard et ta bouche. Tu parles sincèrement de toute la face. J'ai longtemps cherché une femme telle. Je ne cherche plus et, j'aurais tort, car ni toi ni moi ne nous sentons de taille à nous aimer. Mais enfin ce qui caractérise les faces humaines dans les sociétés modernes depuis trois ou quatre siècles, et les portraits de femmes le disent tout net, c'est le divorce des traits du visage. Les jeunes filles passent leurs jeunesses devant leurs miroirs à faire dire aux yeux ce que la bouche dément et à plier la bouche aux paroles niées par le regard. Il a été obtenu évidemment des résultats admirables dans ce jeu menteur. La Joconde fit pâmer des générations d'imbéciles. Mais aujourd'hui tout le monde fait sa Joconde. On n'admire donc plus guère que de confiance ce masque de femme laide. Elle médite d'injurier la chambrière qui raccommode mal ses bas de soie, tandis que le peintre lui dit : souriez naturellement, comme lorsque vous voyez votre amant le plus chéri. Vinci ne savait pas que le plus chéri des amants de Monna Lisa la battait comme plâtre. Et voilà pourquoi cette bouche arquée et retroussée avec art ment comme... »

 

* * *


Par contre, depuis que je suis rentrée chez moi, une question m'obsède presque : où ai-je lu un billet, un message, sur cet auteur ? « La culotte en jersey de soie »...  Je connais ce titre, c'est sûr. J'ai cherché sur les blogs que je suis régulièrement, passant de la Lubriothèque à Chocolat-Cannelle, sans oublier Sous-le-signe-du-lien ou encore Isabelle Loredan... mais je n'ai rien trouvé. Etait-ce ici, alors ? Il ne me semble pas non plus.

Alors, si jamais vous, vous savez, si vous en avez parlé sur votre blog, faites-moi signe.

 

 

En attendant, quelques photos... et un de ces jours, un billet post-lecture ! 

 

 

      dunan3          dunan6b


Et une de mes guêpières en fond... 

 

dunan4             dunan2  

 

~

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 6 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos
Mardi 22 mai 2 22 /05 /Mai 03:55

 

lacage1
Le lien ? Je pourrais répondre : mon nom de plume.

Mon nom de plume. Ça me fait tout bizarre, d'écrire ça. J'ai l'impression de faire ma prétentieuse, alors que ce n'est pas le cas du tout ! Ça m'amuse, aussi. Je prends ça comme un jeu. C'est une autre "moi". Une facette que je rajoute à celle que je suis, qui se balade au milieu des mots, des livres. Celle-là, elle écrit, quitte à devenir plus "publique" (mais pas trop quand même)...

Mais pour l'instant, ne comptez pas sur moi pour vous donner le nom noir sur blanc (enfin, je suis plus dans les tons de rose, mauve, prune...), ça serait trop facile !

Non, la vérité, c'est que ce pseudo-là sera connu de certains de mes proches (dont mon homme), et je ne veux pas qu'ils fassent le lien directement avec ce blog. Je souhaite qu'Ombres & Caresses reste encore ma bulle, mon chez-moi, mon jardin secret (même si ce n'est pas vraiment ça...), un endroit où je puisse m'exprimer librement surtout, sur tout ce qui me tient à coeur. Sans jugements. Où je puisse encore poser mes doutes, mes questions, sans devoir me justifier. J'assume ce que j'écris, mais je veux être tranquille. Cette idée d'auto-censure me déplait fortement.

Alors, jouons.

Je vais commencer par vous dire que j'ai participé à un concours, organisé par le site Ne Plaisir... que les trois initiales de mon pseudonyme forment le son « X » (le pourquoi de ce nom étrange - le prénom, c'est parce que je le trouvais joli)... et que je suis la participante numéro 19 (là, je vous aide) !

Il ne vous reste plus qu'à aller lire ma petite nouvelle dans cette rubrique.

Ensuite, je vous demanderai de ne pas (ici ou ailleurs) associer les deux noms O&C et « X »...
(Si vous le faites ici, je pourrai vous punir, attention !) (Je plaisante.) Je sais, un jour, ça se fera... mais le plus tard sera le mieux (non, pas vous punir. Voyons !).

 

* * *

Le thème du texte (en prose) devait évoquer la lingerie ou un livre. Texte court (je réalise d'ailleurs que plus je dois faire court, plus le travail est difficile, selon le message que je souhaite faire passer), une page de format A4. À gagner, des produits de la marque Shunga (tentants, pour des moments à deux) et les e-books des Editions Leroy...

J'ai hésité à participer, car j'avais un autre projet en cours, puis j'ai décidé de jouer le jeu. J'avais un thème en tête (déjà abordé ici), que je voulais "romancer" et développer : les différents états d'esprit féminins et les messages communiqués, selon la couleur de la lingerie...

L'idée était d'en faire une petite histoire, pas juste une scène sans rien autour, alors je me suis lancée un petit défi personnel : arriver, en une seule page, à raconter le pourquoi, le comment, et voir une évolution dans les personnages, une progression dans la narration, au fil du temps.
Au début, mon récit était dans l'ordre chronologique : il débutait avec le message, puis le jeu suivait. Mais je trouvais ça plat, j'ai donc supprimé le premier tiers du texte à peu près, et recommencé, en alternant présent, passé et à nouveau présent (cette fois, tourné vers l'avenir)... il y a un changement dans le rapport entre ces deux personnes (moins amants mais plus amoureux) grâce au jeu, et ce "défi des couleurs" en lui-même suit une sorte de "logique" : de plus en plus osé, puis orienté vers les confidences. Confidences qui provoquent donc ce désir d'aller plus loin dans la relation.

Ensuite, j'ai tenté d'axer sur les couleurs, des sous-vêtements mais aussi de l'environnement : on passe de la nuit au jour, avec différentes teintes de plus en plus chaudes et lumineuses, en parallèle avec la relation de ce "couple"...

 

* * *

Petite anecdote : dans ma traque des répétitions, je me suis trouvée confrontée à un problème que j'ai eu du mal à régler. J'avais deux fois le mot "complice" dans le même paragraphe. Les chamallows étaient "complices de nos jeux" ; j'aimais bien cette idée, montrant qu'ils avaient réellement "participé" à l'échange. Mais je devais enlever "complices". Et chaque nouveau mot trouvé m'amusait, mais ne correspondait pas à ce que je voulais !
Témoins ? Mais, elles n'ont pas d'yeux, ces guimauves ! Victimes ? J'aimais bien l'idée, vu qu'ils / elles finissaient mangé(e)s... mais ça avait quelque chose de cruel et j'imaginais une petite scène de crime chamallowesque...
Partenaires ? Bof, non... Compagnons ? Pfff... J'ai finalement gardé ce terme-ci, et ai supprimé l'autre, quelques lignes plus haut.

 

* * *

lingeryCe que je retiendrai de cette expérience, c'est la réaction de mon homme. Je lui ai demandé si ça l'intéressait de lire un petit texte que j'avais écrit. Il m'a répondu "oh oui !", ce qui m'a agréablement étonnée, étant donné que le précédent récit que je lui avais soumis avait attendu un mois avant d'être lu ! Et je n'avais eu qu'un vague commentaire en retour.
Je lui ai donc donné ma "nouvelle", et... pas de réaction. Déception (encore). Je ne suis pas de celles qui peuvent affirmer que leur homme est leur plus grand fan. Un jour, il m'avait même souligné qu'il n'écrivait pas pour moi (soit), donc, je ne devais pas le faire pour lui, je ne devais pas attendre après son avis ! Je n'écris pas "juste pour lui", mais j'aimerais partager quelque chose, car c'est une passion commune, que nous pourrions vivre ensemble, parfois, et pas juste en solo.
Finalement, très tard le soir, il m'a parlé, et de ses mots, j'ai retenu qu'il avait saisi et apprécié ce que je désirais faire passer : une histoire réellement liée à la lingerie, avec une vraie progression. Il a souligné l'originalité, et m'a dit que c'était bien écrit. Il s'est surtout intéressé à ce que je faisais. Alors, rien que pour ça, ça valait le coup !

J'ai conscience que mon texte comporte sûrement des maladresses, et ce n'est peut-être pas ce que recherche le jury, je ne sais pas... mais de manière assez égoïste, je suis contente d'être arrivée à écrire ce que j'imaginais, d'être allée au bout, d'avoir envoyé, et d'avoir pu parler avec mon homme...
Par moments, je me dis que mon petit récit n'est pas à la hauteur de certains, mais ce n'est certainement pas le plus important... et parfois, je me dis que j'ai une chance, qui sait ? Pas pour l'appât du gain, non, mais plutôt pour m'aider à réaliser qu'écrire en vaut la peine.


 

Et encore un grand merci à Marie Godard pour son commentaire sur le site ; ce sont
des mots qui réchauffent et donnent envie de travailler encore son écriture. :)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 8 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Dimanche 20 mai 7 20 /05 /Mai 03:28

plage pola foto
Ces temps-ci, vous l'aurez remarqué, j'ai découvert une nouvelle appli pour jouer avec mes photos, et... je m'amuse ! J'ai donc repris ce petit effet "nostalgique", qui va bien avec ces images maritimes, je trouve.


Bientôt, j'y retournerai. Bientôt, je me ressourcerai à la chaleur du sable, bientôt je regarderai les vagues, je respirerai cet air iodé. Bientôt, ma peau me tirera le soir à cause du sel... et surtout, je verrai ma fille épanouie.

Je resterai allongée près de l'eau, les yeux fermés, à rêvasser ou à imaginer ce que je pourrais écrire... et surtout, je serai loin de la chaleur moite et écrasante du centre ville. Je ne suis vraiment pas faite pour les centres villes estivaux ; j'étouffe, au sens propre comme au figuré. Sortir, oui, mais pour aller en ville, c'est pareil... il me faut alors "fuir" plus loin, chercher de la verdure, et un peu d'air, enfin (quoique bien souvent, même là, il n'y a pas de vent réel) ! Un endroit où respirer, écouter les oiseaux... Mais ce n'est pas évident. Il manque le calme, et tout ce qui fait qu'on se sent bien "chez soi", tous ces détails qui rendent zen.

Tout ça pour dire, pour l'instant, dans ma ville, il fait gris, il pleut, et j'ai froid ! Ce soir, c'est chocolat chaud, plaid et lecture, emmitouflée dans un bon pull.
Une année de plus, nous allons passer de l'hiver à la canicule. C'est dommage... Moi, j'aime le printemps, avec son soleil (
sans devoir subir les trop fortes chaleurs), sa verdure, ses fleurs. Avec ses petits courants d'air, quand il suffit de se mettre à l'ombre pour se sentir bien. J'adore la douce caresse du vent qui fait frissonner...



        Suite logique de « besoin d'évasion » : 

 

 

plage pola7a                                     

 

 plage pola5a                          

 

Vivement les coquillages !                            

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Frissons - ~ Découvrir les 5 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : Photos érotiques
Samedi 19 mai 6 19 /05 /Mai 05:33

 

frisson 1141c

Un petit, tout petit billet... pour vous signaler que j'ai fini (je crois) de compléter la page de « ma bibliothèque érotique ».

 

Vous y trouverez donc tous les livres érotiques qui constituent ma (encore petite) liste de lecture, qui ne demande qu'à grandir (même si mon homme m'a dernièrement offert un livre sage "pour que j'arrête de lire mes cochonneries". Moi, je dis, c'est le monde à l'envers, ici) !

Désormais, je rajouterai au fil du temps mes prochains achats. Et selon mes disponibilités, donc, mon projet est d'écrire un petit article sur chaque ouvrage lu.

 


Vous verrez que j'ai une belle collection de la série des petits guides « Osez ». Celui sur la fellation et celui comportant les conseils d'un gay pour faire l'amour à un homme, sont les premiers que j'ai achetés, il y a plusieurs années. D'ailleurs, ce sont deux de mes tout premiers livres dans le domaine érotique, tout simplement.

Je me souviens d'avoir acheté plus tard celui sur la sodomie, quand j'avais testé sans encore arriver à en profiter pleinement... Mon homme m'en a offerts plusieurs lors de notre premier Noël (échangisme, SM, jeux érotiques...). Plus tard, j'ai acheté celui sur le bondage pour inciter mon mâle, parce que cette pratique me tentait vraiment, mais lui semblait encore indifférent (bon, si je me souviens bien, j'avais acheté des cordes, en même temps... Disons que je savais ce que je voulais !). Les deux derniers que je me suis procurés sont ceux sur la masturbation masculine (parce qu'on peut toujours s'instruire) et sur le strip-tease, pour ses conseils expliquant surtout comment se sentir mieux dans son corps.

Et les prochains ? La masturbation féminine (il n'y a pas de raison) et... « Les conseils d'une lesbienne pour faire l'amour à une femme » ! Que nous pourrons lire à deux. Si si. Nous serons deux à apprendre. Moi aussi, je veux savoir comment faire...

 

* * *

 

On m'a aussi conseillé Alina Reyes. Après avoir parcouru divers sites, j'hésite encore. Il faudrait que j'aille me faire une idée plus précise en lisant des extraits, en librairie, mais... trouverai-je ces livres en magasin ? Toujours cette question... et quelques doutes concernant la réponse. Je chercherai mieux sur internet.
Je prendrai peut-être « Derrière la porte » qui m'a l'air original de par sa construction, ne serait-ce que pour voir comment l'auteur a maîtrisé cet exercice.


     « Par un brûlant après-midi d'été, un homme et une femme en quête d'aventure franchissent tour à tour l'entrée d'un petit cirque ambulant. Sans le savoir, ils viennent de pénétrer dans l'antre d'Eros, un étrange labyrinthe, où tout n'obéit qu'à une seule loi : celle du désir. Si vous avez soif, vous aussi, d'émotions nouvelles et de plaisirs interdits, si vous êtes las de la banalité répétitive du quotidien, si vous rêvez d'assouvir les pulsions les plus secrètes de votre âme et de votre corps, alors n'hésitez plus, passez à votre tour "derrière la porte" et découvrez le passionnant terrain de jeu qu'a imaginé pour vous Alina Reyes. A vous maintenant de choisir les portes que vous allez ouvrir. A vous de tracer votre itinéraire, votre livre, votre  destin. Un livre construit en deux parties, l'une vous proposant de vivre les aventures érotiques d'un homme, l'autre, celles d'une femme. A vous de jouer ! »

 

 

Livres...
Et puis, bien sûr, je n'ai pas pu résister...
J'ai joué avec mon appareil photos.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Murmures & plumes - ~ Découvrir les 3 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : Le Cercle des libertines
Vendredi 18 mai 5 18 /05 /Mai 22:48

 

oc blogueuseJe suis mère au foyer. Autant dire que pour la plupart des gens, je ne suis qu'une pauvre paresseuse. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que je suis aussi une "blogueuse au foyer"... Je jongle avec (entre autres) ces deux rôles, et je ne m'ennuie pas !

J'ai souvent droit à ce petit message sournois, justement : « Et tu ne t'ennuies pas, à ne rien faire de tes journées ? Tu t'occupes comment ? Tu trouves quelque chose à faire ? ». 
J'ai très envie de leur répondre une bêtise du genre « ah, bah je reste assise sur ma chaise et j'attends le soir » mais je me retiens... et j'essaie de donner un aperçu de mes occupations maternelles ou de mes obligations quotidiennes ou bien je renonce parce que les gens sont coincés dans leurs a-priori. C'est moi, qui porte la culotte, ici ! (Logique, me direz-vous.)

Il y a toute une partie de mes occupations où je reste vague, tout en souriant : je lis, je vais sur internet, je fais des photos (nombreux sont ceux qui ne conçoivent pas déjà, que cette activité prend du temps)... Je ne peux décemment pas leur dire : « je lis des romans érotiques, je tiens un blog érotique, j'écris des textes érotiques, je fais des photos érotiques, je communique avec des gens érotiques » !

En fait, j'ai le problème inverse : je ne m'ennuie tellement PAS que je trouve les journées trop courtes ! Et, comme cette nuit encore, je prends sur mon sommeil pour faire ce que je veux faire, une fois mon rôle de maman fini pour la journée. Il n'y a que là où je peux être « juste moi ».

 

* * *


 

Une journée d'Ombres & Caresses, ça ressemble à ça :

 

Je me lève à 7h30 en semaine, réveille ma fille, me prépare, elle déjeune, et je l'amène à l'école. Entre la distance et les embouteillages, je suis de retour à la maison vers 9h30 (déjà !).
Je range un peu (si l'homme s'est levé pour aller travailler entre-temps, je dois ranger son petit déjeuner, la cuisine, la salle de bains, la chambre, faire le lit... sans oublier la chambre de ma fille), je fais de la vaisselle, un brin de ménage, je m'occupe de mes plantes, de mon potager, je nourris les chats...

Puis je me pose enfin pour petit déjeuner. Café au lait, chocolat chaud ou thé, selon les jours. Brioche, pain au lait, pain grillé avec beurre et confiture... tout dépend de mon humeur. Je m'autorise une pause PC et internet. Lecture de mes mails, quelques réponses, lecture des actualités auteurs et éditeurs sur Facebook (sans oublier mon autre profil facebook, celui avec ma réelle identité ; je suis entre autres accro à un groupe « chats et photos »), recherches de photos pour mes futurs articles ou pour le plaisir des yeux... Je parcours aussi plusieurs blogs, je réponds aux commentaires de mon propre blog (je ne conçois pas de laisser les lecteurs sans réponses. Je réponds toujours, même si parfois tardivement)...

Ma journée est rythmée par les obligations du quotidien, qui vont des lessives (lavage, étendage, pliage), du grand ménage complet (vive le centre-ville et sa poussière), aux réparations diverses (vive les vieux appartements où il y a toujours quelque chose à remplacer ou réparer ou déboucher ; aujourd'hui, c'était encore atelier plomberie), en passant par les papiers administratifs, le bricolage, les courses, les rendez-vous... Le lot de tout le monde, n'est-ce pas ? Certes, mais... chez les autres, l'homme participe, à défaut de faire sa part de manière équitable. Le mien, il me donne juste deux fois plus de travail (j'aime les journées où je suis seule, pour ça) et n'aide pas, avançant le superbe prétexte plus que douteux : si je range et nettoie, ce n'est pas pour lui, mais pour moi. Pas besoin donc d'aider (il s'en fiche) et pas besoin de me remercier (je le fais pour moi). 

 


oc blogueuse8         oc blogueuse4

 

 

Je fais des photos. J'en fais à peu près chaque jour. Ces temps-ci, c'est plusieurs fois par jour... Le printemps m'inspire, il faut croire. Parfois ici, parfois ailleurs... La ville, le monde végétal, les chats, et plein d'autres choses. Des essais divers. Et parfois même des photos « pour les grandes personnes » !
Ensuite, je les trie, les renomme, les recadre, les retravaille (noir et blanc, luminosité, contraste...) et m'amuse avec divers effets (voir les photos de ce billet) ou différents cadres. Je pourrais y passer des heures ! Non, je reprends : j'y passe des heures.

Je lis. Des romans, des nouvelles, des e-books (en vue d'en faire des billets ici, entre autres), et plusieurs blogs, aussi. Sur écran ou sur papier, je lis.

Je corrige, selon la demande : plusieurs recueils de nouvelles, et mine de rien, 180 pages à chaque fois, c'est du boulot ! Un travail qui me plaît, enrichissant. J'ai pu évoquer ça un peu avec mes proches, mais ils ne m'ont pas demandé quel genre de livre j'avais corrigé avant publication... Je suis persuadée que ça les choquerait, de savoir (sans parler des commentaires du style « tu ferais mieux de te trouver un vrai boulot »).

De 17 heures à 22 heures, je suis maman et cuisinière en non stop : trajet école (une bonne heure à nouveau), devoirs, douche, repas, rangement, vaisselle, préparatifs pour le lendemain (panier repas, activités extra-scolaires), papiers à signer, etc. Je suis maman solo à 100%.


 

oc blogueuse9             oc blogueuse5

 

 

Quand je peux enfin me poser, je bois un chocolat chaud. Et j'écris. De plus en plus. Pour mon blog, pour être publiée (du moins, tenter), pour apporter des corrections à des textes qui vont paraître publiquement, pour des concours, et plus rarement, pour un site d'histoires érotiques... voire pour l'auto-édition (un projet encore flou, mais que je tenterai sûrement).
Et que ça soit sous le coup de l'inspiration, ou pour reprendre et améliorer un récit déjà écrit, ça me prend beaucoup de temps. Je suppose, parce que je suis encore novice... Mais j'ai envie d'écrire plein de choses, j'ai plein d'idées en tête, plusieurs projets, beaucoup de brouillons d'articles qui attendent d'être finis pour O&C... et j'ai aussi à terminer ma liste pour « ma bibliothèque érotique », puis l'idée est de faire une chronique pour chaque livre...

Bref, je ne m'ennuie pas DU TOUT, et je ne dors que quelques heures par nuit (cela dit, quand je me couche, je ne dors pas ; donc autant rester debout).

Et de temps en temps, je prends un peu soin de moi, je fais comme si j'étais une fille digne de ce nom, et je passe une heure dans ma salle de bains, pour me chouchouter... ;) mais ça reste encore trop rare.

 

* * *

 

En conclusion, je vis entre photo, lecture et écriture, lorsque le quotidien me le permet (parce que bien souvent, je suis obligée de renoncer à l'un ou l'autre, jusqu'au soir).
Je vis au milieu des mots, que je lis, écris ou corrige. Parmi les livres et l'érotisme. Avec la photo, j'essaie d'allier l'esthétisme aux détails insignifiants de notre vie de tous les jours.
J'ai une vie parallèle à ma vie de mère-presque-célibataire. Mais ça, je ne peux pas en parler autour de moi, ça mettrait les gens trop mal à l'aise. C'est dommage, parce que je trouve que c'est un monde intéressant à découvrir, pour toutes ses facettes, pour peu qu'on soit curieux... un monde qui fait travailler agréablement les neurones ! 

 

    

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans : Douceur émoi - ~ Découvrir les 10 commentaires ~ - ° Esquisser un petit mot (doux) °
Communauté : les blogs persos

Nuit Frissons

  • Femme
  • 40 ans, divorcée. Avec l'envie de découvrir toujours plus. À la recherche d'émotions, de complicité et de douceur. Aime la photo ; s'enrichir au contact des autres ; écrire, aussi, trouver les mots pour révéler les sentiments.
  • photo femme homme jeux tendresse

Tous mes murmures

© http://ombres-et-caresses.erog.fr | 2010-2012 |
| Tous droits réservés |

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software

 

qr code1b


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

¤ Liste complète des articles ¤

° Mes mots mis à l'index °

¤ Flux RSS du blog ¤

° Pour me contacter ou me "suivre" °

 

 

Tout a commencé en juillet 2010... L'ombre et les caresses se sont presque imposées. Venues naturellement, avec le désir de confier ces pensées légères, sensuelles, ces souvenirs, doutes ou questions.

 

Quant aux photos, les miennes sont "estampillées" des mots Ombres et Caresses.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Il y a actuellement  2  personne(s)
sur  OmbreS  &  CaresseS ...

 

dentelle6bav

 

 

 

  Mes Publications 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

entre ses cordes

 

dix sapin

 

florilegeGratuit !


a toute volee 

Notes (in)connues

Douceur émoi :  pensées diverses... & moi.

 Instants désirs :  en solo... Envies, rêves, fantasmes.

Duo de caresses :  en couple.

 Ombres libertines :  voire plus...

Bulles de liberté :  heures légères et autres hommes.  

 Frissons :  photos, auto-portraits. 

En quelques mots :  pensées, émotions, sur le vif. 

Souvenirs, petites choses :  souvenirs, bonheurs.

Murmures & plumes :  récits et lectures.

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Software


 

 

chaine2

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Suivez-moi sur Hellocoton

   

  pinterest kaskades

 

Follow on Bloglovin

 

 

 En Cascade... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 


 

   

 

 Desseins dessinés 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

      (x)  Mettre le design du blog à jour.
      (x)   Trier les futures photos à mettre ici.
      (  )  Ecrire de "vrais" récits.

      (x)  Dormir tout contre lui.
      (  )  Faire des photos sur le bondage.
      (  )  Faire des photos au chocolat...
      (x)  Lire tous ces livres pour adultes. ;)
      (x)  Finir "Des désirs et des Hommes".
      (  )  Terminer l'article sur la domination.
      (x)  Faire des photos ombres & bougies.
      (x)  Tenter la cire... à deux. 
      (  )  M'occuper de moi, encore.
      (x)  Tester une séance de shiatsu.
      (x)  Faire l'amour !
 
                                                                 
 To do list


 

av bw011

Quel jour ?

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Doux Nuage

 
~ Ombres & Caresses ~  

 

Dévoiler Caresses Doucement Attirance Souffle Ombres Partager Goûter Désirs Homme Frôler Passion  Bander Lumière Murmures  Parfum Ventre Chaud  Prendre Aimer Rêver Mains Embrasser Hésitations Crépuscule Envies... 
J'aime ces mots.

 

 

liv biblio sosmall~ Pour rester en contact ~

 


  Un peu de moi... mes
 caresses, mes ombres
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

J'aime... ma fille, les chats et leurs ronronnements, le chocolat, la sensualité, la lingerie, m'habiller en noir, l'animalité, les fellations :p être attachée, les morsures amoureuses, la complicité, les caresses, les massages... la photo, la musique qui me fait pleurer, la musique dans ma bulle, écouter jouer mon musicien, regarder un bon film... les bougies (pas que pour la cire) et les luminosités douces, la Bretagne, les Alpes, les cascades, les ruisseaux, la mer et l'Océan, le bruit des vagues... les mains masculines, respirer au creux du cou d'un homme, dormir contre mon amant, embrasser sa peau... l'innocence des bébés, les sourires, les freesias, les flocons de neige et le silence feutré qui va avec... le parfum de l'air après la pluie, l'odeur du café au lait et du pain grillé... les fraises.

Je n'aime pas... le mépris, la violence, l'égoïsme, l'ingratitude, l'irresponsabilité, le manque de maturité, la mauvaise foi, la vulgarité... les dentistes, les serpents, le foie de veau, les parapluies, les cheveux électriques, le bordel, les mimes, les clowns... me lever tôt, qu'on juge ma timidité, les chiens qui ne se lassent jamais d'aboyer... vivre dans l'ignorance.

 


 

ll
 visiteurs uniques depuis les premiers chuchotements..  





Protected by Copyscape Web Plagiarism Software

 


Libido Connexion, L'annuaire érotique - Femmes

 

Les Amateurs, le réseau de tous les amateurs


 

 

Suivez-moi sur Hellocoton

 

  

  

 

Sensations Plumes... 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

"Le désir est une vertu déshabillée."
 Eugène Beaumont.

 

"Le diable n'est pas autre chose que l'incarnation des pulsions anales érotiques refoulées."

 Sigmund Freud.

 

"L'érotisme, c'est quand on le fait, le porno, c'est quand on le regarde."
 Yvan Audouard.

 

"L'innocence est quelque chose de très érotique."
  Armistead Maupin. 

 

 "Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste..." 
 Elaine Sherman.

 

"La voix de la mer parle à l'âme. Le contact de la mer est sensuel, et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte."
  Kate Chopin

 

 

twit  

Curieuse !

                         

En musique...

A la recherche de...

Tourner les pages

liv biblio small

... et lire

Bibliotheque



   

 

qr code2

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés